AIP Des Ivoiriens de la diaspora s’activent pour la relance économique post – COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021: Pr Ly Ramata Bakayoko annonce des innovations et invite les femmes à se l’approprier AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le nouveau député de Zuénoula commune salue l’esprit d’apaisement du scrutin Inforpress PERFIL: “Sou agricultora e feliz mesmo que tiver apenas arroz para cozinhar” – Lúcia Monteiro Inforpress São Vicente: “É evidente que a desigualdade social está a aumentar em Cabo Verde” – líder do PAICV Inforpress Manifestações sindicais exigindo o cumprimento das promessas feitas pelo Governo são “partidárias” – MpD GNA Village Savings and Loans scheme empowering rural women in Adansi north GNA Koforidua GPRTU intensifies road safety campaign GNA Ultra-Modern Plaza being built for Essikado APS LE PRÉSIDENT DU NIGER, MAHAMADOU ISSOUFOU, LAURÉAT DU PRIX IBRAHIM 2020

IMPLANTATION D’UN CENTRE UNIVERSITAIRE DANS LE KLOTO : LE MINISTRE EN CHARGE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A VISITE LES SITES


  15 Février      23        Education (4458),

   

Kpalimé, 15 fév. (ATOP) – Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Prof. Majesté Ihou Watéba, à la tête d’une délégation, a effectué les 11 et 12 février dans la préfecture de Kloto, une visite des sites identifiés pour l’implantation d’un centre universitaire.
La visite a conduit la délégation sur deux sites principaux : le site de Hagnigban d’une superficie de 13 hectares. Ce site au pied des monts Kloto est à la sortie du village de Hagnigban aux abords d’une piste rurale. Il est facile d’accès et dispose des pièces administratives nécessaires qui font de lui un domaine administratif avec titre foncier au nom de la commune Kloto1. Le deuxième site dénommé Yokélé a une superficie de 44 hectares. Il est à mi-chemin du village de Kpimé et de Yokélé aux abords de la national N°5 dans le plan directeur de la ville de Kpalimé. Il est également facile d’accès et les formalités administratives sont en cours.
Cette visite s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale « Togo 2025 », notamment du projet « revu de la politique d’orientation et promotion de la formation professionnelle vers les mêmes priorités ». Elle a été suivie d’une rencontre d’échange avec les autorités locales afin de susciter leur adhésion à la vision du gouvernement sur le projet.
La mise en œuvre de ladite feuille de route prévoit la création de deux centres universitaires, l’un dans la région des Plateaux et l’autre dans la région des Savanes et la construction de l’université de Kara sur son site à l’horizon 2025.
Le centre universitaire du grand Kloto aura pour mission de préparer les jeunes à trouver ou mieux créer un emploi dans la chaîne de valeur du secteur agricole. Ce centre qui sera dédié en partie à l’enseignement lié à l’agropastoral, va plus tard se diversifier avec d’autres structures.
Outre la visite des sites d’implantation du centre universitaire, la délégation s’est aussi rendue sur le site du nouveau marché de château pour apprécier le travail déjà réalisé.
La délégation a saisi cette occasion pour relocaliser les femmes des deux marchés de la ville de Kpalimé et également les revendeuses installées dans l’enceinte de l’Ecole nationale des Auxiliaires médicaux de Kpalimé.
Lors des échanges, les collectivités ont manifesté leur adhésion au projet. Elles ont proposé ajouter davantage de terrain si nécessaire pour la construction dudit centre universitaire.
Le ministre Majesté Ihou Watéba a exprimé sa gratitude aux collectivités pour les différents sites proposés susceptibles d’abriter le centre et promis rendre compte à qui de droit. « Nous dirons au chef de l’Etat que la population de Kloto est prête à accompagner la mise en place de ce projet et pressée de voir le démarrage de ce projet », a déclaré le ministre. Pour lui, avec ce centre et le nouveau marché sur 10 hectares, la région du grand Kloto est vouée à devenir un carrefour d’échange et de développement de partage intellectuel.
Le préfet de Kloto, Assan Koku Bertin, s’est réjoui de ce projet que la préfecture va abriter et a exprimé sa reconnaissance au gouvernement et au chef de l’Etat pour l’attention dont bénéfice Kloto à travers les travaux de voirie en cours dans la préfecture, ainsi que l’école des Sages-femmes et d’infirmer d’Etat déjà opérationnel. Le préfet a rassuré le ministre de l’engagement des autorités préfectorales et communales à faire de leur mieux pour que le projet devienne une réalité, pour le bien des populations en particulier et du Togo en général.

Dans la même catégorie