MAP Hasna Ammar, une militante infatigable pour l’autonomisation des femmes rurales à Aoufous AIP Législative 2021: Démarrage du dépouillement des votes à San-Pedro AIP Législatives 2021 : Koné Kafana se réjouit du bon déroulement du scrutin à Yopougon AIP Législatives 2021: Les bureaux de vote d’Abobo ferment leurs portes AIP Législatives 2021: Des urnes brûlées à Gomon AIP Législatives 2021: Un scrutin relativement apaisé à Port-Bouët malgré quelques incidents AIP Législatives 2021 : scrutin paisible à l’intérieur du pays AIP Législatives 2021 : Angustin Thiam et prône le fairplay MAP Béni Mellal-Khénifra: Création de « clubs du dialogue et de la coexistence » dans plusieurs établissements d’enseignement AIP Législatives 2021: les bureaux de vote ont fermé à Dimbokro

INAUGURATION DE LA MAISON DE LA NATURE DE BAGO


  23 Février      52        Environnement/Eaux/Forêts (2580),

   

Tchamba, 23 fév. (ATOP) – La maison de la nature de Bago, un édifice réalisé par le comité villageois de développement (CVD) de la localité avec l’appui de la Fondation Eau et Environnement (FEE) a été inaugurée, le vendredi 19 février. 

Ce joyau qui constitue une entité juridique dans la gestion de la forêt communautaire de Bago a été construit grâce au financement du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) dans le cadre du projet « Appui à la valorisation de la forêt communautaire de Bago par l’éco-tourisme ». Le bâtiment comporte une salle de réunion, un réfectoire, des toilettes et un magasin. Un forage et des panneaux solaires y sont également installés. 

La maison de la nature de Bago fait office de centre d’accueil, d’information et d’animation autour des questions relatives à la forêt communautaire. 

Outre cet édifice, le projet a permis de créer des activités génératrices de revenus, notamment l’apiculture et la fabrication du beurre de karité au profit des femmes du milieu. 

Le maire de la commune de Tchamba 2, Atiodé Sita a exprimé sa gratitude au promoteur de ce projet, soulignant que cela contribuera à préserver la nature de façon durable. Il a souhaité que d’autres bonnes volontés emboitent le pas à ce dernier pour assurer la survie des générations futures. 

Le secrétaire général de la Fondation, Affo Agué Adji-Boyé, natif du milieu a indiqué que ce projet est né du constat selon lequel la déforestation constitue un problème majeur dans le milieu. Il s’est toutefois réjoui de la participation active de la population à la création de cette forêt communautaire contigüe à la grande réserve d’Abdoulaye. 

Le chef du canton de Bago, Assah Bayekagoh a pour sa part déclaré que sa population est désormais consciente des dégâts liés au réchauffement climatique. Il a ensuite promis d’œuvrer pour que cette forêt communautaire soit bien gérée. 

La cérémonie a pris fin par la visite des locaux du bâtiment et du site de fabrication du beurre de karité.

Dans la même catégorie