AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Africa Santé Expo 2021, du 20 au 21 mai à Abidjan AIP Point de la situation de la COVID-19 au 21/01/2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Signature d’un partenariat entre le centre Jubilée de Korhogo et un organisme allemand pour la prise en charge des malades mentaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Ity mène plusieurs actions au bénéfice des populations de Zouan-Hounien APS LIGUE 1 : TEUNGUETH FC ET JARAAF, LES FAVORIS AU TITRE, SELON BADARA SARR MAP Bénin : 56 millions $ de l’UE pour la riposte anti-covid-19 MAP Gabon : Campagne nationale de sensibilisation sur les effets néfastes du tabagisme MAP Côte d’Ivoire : Retard de livraison des vaccins Pfizer GNA COVID-19: Seven new cases recorded in 24 hours in Hohoe GNA Senior Staff of Ghanaian Universities begin indefinite strike

INCENDIE D’UN PUITS DE GAZ À GADIAGA : LE COMITÉ NATIONAL ITIE APPELLE À PLUS DE VIGILANCE DANS LE CONTRÔLE DES OPÉRATIONS


  23 Décembre      13        Environnement/Eaux/Forêts (2396),

   

Thiès, 23 déc (APS) – Le comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (CN-ITIE) attire l’attention sur la nécessité d’être ‘’plus vigilant’’ dans le contrôle des opérations extractives, suite à l’explosion, samedi dernier, d’un puits de gaz naturel à Gadiaga.

‘’L’explosion du puits de gaz à Gadiaga montre que nous devons encore être plus vigilants dans le contrôle des opérations extractives’’, a dit le secrétaire permanent adjoint du CN-ITIE, Pape Alioune Badara Paye, lors d’une rencontre de partage du 7-ème rapport du CN-ITIE.

Il lisait le discours de la présidente du CN-ITIE, Awa Marie Coll Seck, lors de la cérémonie d’ouverture.

Samedi dernier lors d’un test, une explosion (blow-out) s’était produite sur un ancien puits de gaz naturel dénommé SA2, situé à environ 200m des concessions du village de Dieuleuk, à Gadiaga, dans la commune de Notto Gouye Diama.

C’était au moment où les techniciens essayaient de maitriser la remontée du gaz découvert, a expliqué lundi, Elhadji Baldé, directeur de la production de Fortesa qui, en consortium avec Petrosen, exploite présentement cinq puits en cours de production.

Pape Alioune Badara Paye a noté, en marge de la cérémonie d’ouverture de présentation du rapport, ‘’qu’il faut veiller aux mesures sécuritaires et environnementales’’.

Même si les entreprises ont ‘’des standards élevés en termes d’environnement, nous exhortons toujours tout le monde à faire preuve de vigilance’’, a-t-il ajouté.

M. Paye a d’ailleurs préconisé une publication des plans de gestion environnementale et sociale, ainsi que des plans de suivi des opérations, pour asseoir une ‘’transparence environnementale’’, liée à la gestion des risques.

Une telle démarche devrait permettre aux populations de faire le suivi et ‘’d’instaurer une certaine redevabilité de ces industries-là’’, a-t-il dit.

Revenant sur l’incendie proprement dit, il a assuré que les experts vont s’atteler à contenir les dégâts qui peuvent être causés, tout en rassurant que la situation est ‘’pratiquement sous maîtrise’’.

L’un des agents de la société d’exploitation qui avait subi des brûlures, avait vu son état s’améliorer, selon le directeur de la production de Fortesa, Elhadji Baldé. L’entreprise a aussi perdu du matériel de forage, d’un important coût, avait-il dit.

Les blow-out sont des phénomènes ‘’connus et toujours craints’’ dans les différents forages, a relevé M. Paye, précisant que l’expertise en la matière existe. ‘’Il faut juste aller la chercher et permettre à l’entreprise de redémarrer, après avoir éteint ou obturé les venues de gaz’’, a-t-il dit.

Un expert était attendu mardi dernier, pour une évaluation des besoins en vue de l’opération d’extinction de l’incendie, avait annoncé M. Baldé.

Dans la même catégorie