AIP Les bases et sections du RHDP du Bounkani dotés de matériel roulant AIP Des présidents d’associations de jeune et de femme investis à Adiaké AIP Les bases et sections du RHDP du Bounkani dotés de matériel roulant AIP Inter/ Le président centrafricain Faustin archange Touadera annonce sa candidature a l’élection présidentielle AIP La communauté musulmane prie pour la paix à Adzopé AIP Présidentielle 2020: la confrérie Dozo de Dimbokro s’engage à œuvrer au renforcement de la cohésion sociale AIP Des présidents d’associations de jeune et de femme investis à Adiaké AIP Inter/ Un diplomate de carrière nommé a la tête du gouvernement de transition au Mali APS LES TECHNICIENS DE SURFACE VEULENT UNE REVALORISATION DE LEUR POUVOIR D’ACHAT APS COVID-19 : LA TENDANCE BAISSIÈRE SE CONFIRME

INDH à Marrakech : 49 projets approuvés en 2020


  5 Août      22        Société (23154),

   

Marrakech, 05/08/2020 (MAP)- Un total de 49 projets, d’une valeur globale de 21,3 millions de DH, ont été approuvés au titre de l’année 2020 par le Comité Provincial du Développement Humain (CPDH) de Marrakech, réuni mercredi sous la présidence du wali de la région de Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou.

La contribution de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) au financement de ces projets, répartis sur les quatre programmes de la phase III de ce chantier social d’envergure, s’élève à 16 millions de DH, indique un communiqué de la wilaya.

Ainsi, 3 projets ont été retenus dans le cadre du programme de rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base, avec pour objectif l’amélioration de l’offre sanitaire dans les centres de santé en milieu rural et de la qualité des soins et des prestations médicales de proximité, le renforcement de l’éducation et de la conscientisation sanitaire et la réduction du coût des traitements.

Pour ce qui est du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, 09 projets ont été validés par le CPDH, ciblant essentiellement les patients souffrant d’insuffisance rénale, les enfants abandonnés, les personnes à besoins spécifiques et les femmes en situation difficile et ce, à travers le soutien et l’équipement des centres d’accueil de ces catégories, à même d’améliorer les services offerts aux pensionnaires.

S’agissant du programme d’amélioration du revenu et de l’inclusion économique des jeunes, 24 projets ont été approuvés afin d’appuyer l’entrepreneuriat et l’intégration économique des jeunes au niveau de la préfecture de Marrakech.

Ces projets bénéficieront à 32 jeunes (hommes et femmes), ce qui permettra la création de 24 entreprises dans divers domaines d’activités économiques (agriculture, agro-alimentaire, artisanat, commerce, services, tourisme, informatique et technologie).

Le CPDH a également adopté 13 projets dans le cadre du programme d’impulsion du capital humain des générations montantes, qui visent essentiellement à tirer vers le haut le niveau de scolarisation dans les milieux rural et périurbain, à travers le renforcement des services de transport scolaire dans le monde rural et l’acquisition de lunettes de correction de la vue et de prothèses auditives.

Ces projets contribueront aussi à la lutte contre le phénomène du décrochage scolaire et à la consolidation des efforts visant la réalisation du principe de l’égalité des chances dans la poursuite des études, en particulier parmi les filles.

Ouvrant les travaux de cette réunion, M. Kassi Lahlou s’est attardé sur le bilan des projets de développement programmés dans le cadre de ce chantier de Règne au titre de l’année 2019, ainsi que sur les principaux points inscrits à l’ordre du jour, en particulier les nouveaux projets proposés au CPDH pour examen et approbation.

Le wali a également abordé la contribution de l’INDH à la lutte contre la pandémie de la Covid-19, relevant que la Coordination nationale de l’Initiative nationale pour le Développement humain a débloqué une enveloppe budgétaire de 7 MDH, dont 6 MDH alloués à l’appui des établissements de protection sociale dans la préfecture de Marrakech, qui accueillent des catégories sociales vulnérables, sachant que le nombre des bénéficiaires a atteint plus de 2.200 personnes, outre le soutien apporté aux maternités à travers des équipements médicaux spécialisés pour un coût estimé à un million de DH.

Par ailleurs, le communiqué rappelle que 62 projets ont été programmés en 2019, répartis entre les programmes d’impulsion du capital humain des générations montantes (33), d’accompagnement des personnes en situation de précarité (27), de rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base (un seul projet) et d’amélioration du revenu et de l’inclusion économique des jeunes (un seul projet).

Et la même source de préciser que 32 projets ont été réalisés à 100%, 28 sont en phase d’exécution, alors que deux autres sont en stade de lancement.

Dans la même catégorie