GNA COVID-19: Adaklu district habours only one active case GNA More than 500 youth to undergo training in oil palm APS CAN U20 : L’OUGANDA REJOINT LE GHANA EN DEMI-FINALES APS ’’SOUS LE VOILE DU BONHEUR’’, UN ROMAN INVITE À DIALOGUER AVEC LES FEMMES VOILÉES APS KAOLACK : LE KHALIFE DE MÉDINA BAYE SE FAIT VACCINER CONTRE LA COVID-19 AIP Le Préfet de Gbéléban échange avec les Candidats à l’élection législative AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un forum pour la prévention des violences électorales à Katiola AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Six listes en compétition pour deux sièges à Attécoubé INFORPRESS Santiago: Câmara do Tarrafal recebe donativos da Fraternidade Santo António INFORPRESS Amadeu Oliveira declara-se em “módulo de resistência” e diz esperar qualquer decisão da justiça

Industrie minière au Burkina: Vers la création d’unités de transformation de l’or et de charbon fin (PM)


  5 Février      12        Economie (11189),

   

Ouagadougou, 4 fév. 2021 (AIB) – Pour la consolidation de l’industrie minière, le gouvernement burkinabè va inciter «à la création d’unités de transformation de l’or et du charbon fin sur le territoire national», a indiqué ce jeudi le Premier ministre Christophe Dabiré.
 Pour la consolidation de l’industrie minière, «le ministre en charge des mines va travailler à inciter à la création d’unités de transformation de l’or et du charbon fin sur le territoire national, en concertation avec les acteurs du secteur minier», a déclaré jeudi le Premier ministre Dabiré.
Une opération de transport de charbon fin de la mine d’Or d’Essakane pour le Canada en 2018 afin d’y récupérer l’or a suscité divers commentaires et l’affaire jugé par certains comme un trafic de l’or se trouve actuellement en justice.
Nommé le 5 janvier dernier par le président du Faso après la réélection de ce dernier à la tête du Burkina Faso, le  Premier ministre a présenté ce jeudi, sa Déclaration de politique générale (DPG) devant le parlement burkinabè.
Il s’agit d’un exercice obligatoire inscrit dans la Constitution en son article 63 qui dispose que la déclaration  doit être prononcée par le Premier ministre «dans les trente jours qui suivent sa nomination».
Devant les députés, il a annoncé la modernisation du «cadastre minier par son informatisation et son toilettage dans l’optique de susciter une plus grande transparence dans la gestion des titres miniers».
Il a également annoncé la lutte «contre la fraude minière à travers des mesures appropriées et la réorganisation de la Brigade nationale anti-fraude de l’Or».
Le gouvernement, selon son chef, va «à encourager l’investissement des sociétés minières dans des filières porteuses autour de leurs sites, afin de générer de nouveaux emplois».
«Enfin, nous travaillerons à consolider l’intégration de nos politiques industrielles, artisanales et commerciales, en organisant, à cet effet, le commerce extérieur», a expliqué le chef du gouvernement Christophe Joseph Marie Dabiré.

Dans la même catégorie