MAP Côte d’Ivoire/présidentielle: la procureure de la CPI « préoccupée » par les violences préélectorales APS MACKY SALL DISSOUT LE GOUVERNEMENT ET LIMOGE LA PRÉSIDENTE DU CESE APS MACKY SALL PRÉCONISE LA MOBILISATION DU FINANCEMENT DU PACASEN ET LA FINALISATION DU STATUT DE L’ÉLU LOCAL APS ELIMINATOIRES DE L’AFROBASKET 2021 : BONIFACE NDONG RATISSE LARGE POUR SA PREMIÈRE LISTE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 67 nouveaux cas de Covid-19 GNA Plan Int-Gh trains 150 PTA members to support children in e-learning AGP Gabon: Le Dr Achille Tchuitcheu Nadu installé à la tête du Centre-médical de Mandji APS MACKY SALL SOUHAITE LE RENFORCEMENT DES PROGRAMMES DE CAPACITATION DES JEUNES ANGOP Covid-19: Angola regista 203 novos casos APS « OCTOBRE ROSE » : UNE CAMPAGNE DE DÉPISTAGE DE L’AMICALE DES FEMMES DU JOURNAL LE SOLEIL

Inondations au Niger : Le Gouvernement appelle à la solidarité nationale afin d’aider les sinistrés


  11 Septembre      13        Environnement/Eaux/Forêts (2186),

   

Niamey, 11 Sept (ANP) – Le Ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, M. Magagi Laouan a présidé, dans l’après-midi de ce vendredi 11 septembre 2020 à Niamey, une rencontre avec les responsables des Institutions publiques et privées du pays.

Entrant dans le cadre de la gestion des inondations qui continuent de causer des pertes en vies humaines, des blessés et d’importants dégâts matériels, cette rencontre s’est tenue en présence du Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement et celui du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé.

Après avoir fait le point sur la situation qui prévaut dans le pays et les multiples actions menées par le Gouvernement afin d’apporter une assistance aux populations sinistrées, en particulier et d’une manière générale des solutions adéquates à ces catastrophes, le Ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes a lancé un appel à la solidarité nationale en vue d’atténuer les souffrances des victimes de ces inondations.

Selon le Ministre Magagi Laouan, « la décision de cet appel à la solidarité nationale est prise en Conseil des Ministres de ce vendredi 11 septembre 2020 », précisant qu’à cet effet, « le Gouvernement a ouvert un compte à la BAGRI intitulé ‘’Appui à la Gestion des inondations’’ dont le numéro est ‘’LE 164 1001 0206 2166 0003 clé 08’’, pour ceux qui peuvent faire des virements ou des chèques ».

M. Magagi Laouan a notifié que « la côte d’alerte rouge du fleuve Niger, selon laquelle on suppose que les eaux du fleuve vont déborder et inonder les maisons et les parcelles de riz riveraines, a malheureusement atteint cette année 700 cm soit 80 cm de plus que la côte d’alerte rouge, contrairement aux années antérieures ».

Le Ministre Magagi Laouan a par ailleurs cité les différents autres dégâts causés par le fleuve qui continuent d’être enregistrés avant d’ajouter que l’ensemble des huit régions du Niger sont concernées par ces inondations.

Le Ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes a alerté les partenaires nationaux et internationaux sur l’urgence d’accompagner les populations sinistrées, vu que les dégâts ont déjà fait plus de 350.000 personnes sinistrées, occasionné des pertes sur les aménagements hydro agricoles, inondé plus de 3.000 hectares de cultures irriguées, et plus de 6.000 hectares de cultures fluviales hypothéqués.

« Les dispositions sont en train d’être prises à Niamey avec la rive droite qui se trouve être la rive la plus vaste du fleuve. Sur instruction du Président de la République, le Président de la Délégation Spéciale de la ville de Niamey et le Ministre du Domaine, de l’Urbanisme et de l’Habitat ont identifié un important site qui sera aménagé dans les jours à venir afin de permettre déjà, avec des tentes, de reloger les populations qui sont actuellement dans les classes et les lieux publics afin de libérer les écoles », a-t-il affirmé.

« Nous osons espérer que cette zone sera viabilisée en eau et électricité afin de permettre à ce que la zone de proximité du fleuve puisse être affectée à d’autres vocations. Nous nous inscrivons dans la logique de solutions durables, nous devrons tirer des leçons car vivant pendant presque dix années cette situations, afin qu’avec l’accompagnement des uns et des autres, nous puissions voir dans quelle mesure réglementer la situation et pouvoir la contenir », a ajouté M. Magagi Laouan.

« Le Gouvernement veut faire un barrage sur la Sirba, qui est le principal affluent parmi les trois affluents entre Tillabéry et Niamey et pratiquement toutes les eaux du Liptako Gourma et même en profondeur du Burkina Faso seront collectées et charriées », a-t-il conclu.

Quant aux responsables d’institutions publiques et privées, ils se sont, par la voix du Directeur Général de la SOPAMINE, mis d’accord sur la mise en place d’un comité d’appui au Comité de gestion des catastrophes, pour voir, chacun en ce qui le concerne et collectivement ce qu’ils peuvent apporter dans un premier temps et en urgence pour faire face à cette situation.

Notons que lors de cette rencontre, un plan intégré de réponses aux inondations, élaboré sur instruction du Président de la République et dont le Gouvernement s’attèle à pouvoir mettre en œuvre , en matière d’urgence ensuite en matière de mesure structurelles permettant, dans un proche avenir, de pouvoir mieux gérer et mieux prévenir ces genres d’inondations, a été présenté à l’assistance par le Directeur général de la Protection civile, Rapporteur du Comité en charge de la gestion des inondations.

Dans la même catégorie