AIP Covid-19 : La Corée du sud fait don de matériels sanitaires à la Côte d’Ivoire AIP Plus de 30 000 enfants à prémunir contre le poliovirus de type 2 à Odienné AIP Un hebdomadaire pour perpétuer les œuvres de feu Amadou Gon Coulibaly AIP Les autorités sanitaires de Lakota sensibilisent sur la vaccination contre la poliomyélite AIP Les meilleurs agents de l’opération de pulvérisation domiciliaire primés à Nassian AIP Un comité de lutte contre l’immigration irrégulière installée à Dabakala AIP Décès du Roi du Djuablin : le président Ouattara attendu ce vendredi à Agnibilékrou AIP Visite d’Etat : La mobilisation dans la Marahoué sera « exceptionnelle », rassurent les préfets AIP Le roi du Djuablin a tiré sa révérence APS CORONAVIRUS : UNE BAISSE DE CHIFFRES D’AFFAIRES RELEVÉE DANS 84, 6 % DES ENTREPRISES (ANSD)

INONDATIONS : ‘’DES AMÉLIORATIONS SIGNIFICATIVES’’ À KAFFRINE GRÂCE À UN PLAN D’ASSAINISSEMENT


  14 Septembre      4        Divers (858),

   

Dakar, 14 sept (APS) – Le plan d’évacuation des eaux pluviales exécuté par l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) dans la commune de Kaolack (centre) a donné lieu à ‘’des améliorations significatives’’ dans la lutte contre les inondations, a fait remarquer lundi le préfet Amadoune Diop.

Un projet d’évacuation des eaux pluviales d’un coût de 1,8 milliard de francs CFA – selon l’ONAS – est en cours d’exécution dans la commune.

Grâce à cette initiative, ‘’ce que nous avions comme inondations, on ne l’a pas eu cette année. Il y a eu des améliorations significatives qui sont essentiellement dues au projet d’assainissement des eaux pluviales’’, a dit M. Diop.

Le préfet de Kaffrine conduisait une visite des deux centres d’examen du brevet de fin d’études moyennes, dans la commune chef-lieu de département.

‘’A Kaffrine, le point le plus critique, c’est l’école 5 (située au quartier Diameguène Centre) où on notait la présence des eaux pluviales pendant quelques jours. Un dispositif a été mis en place. Il s’agit d’un canal de drainage des eaux’’, a-t-il expliqué, concernant les ‘’améliorations’’ notées cette année.

Une motopompe d’une capacité de 500 mètres cubes par heure et d’autres équipements permettent aux sapeurs-pompiers d’évacuer les eaux de pluie du quartier Diameguène, par exemple, en douze heures, selon le préfet.

Les fortes pluies du weekend des 5 et 6 septembre ont causé ‘’quelques désagréments’’ dans quatre maisons du même quartier, a toutefois souligné M. Diop, faisant état d’effondrements de cases dans plusieurs arrondissements du département de Kaffrine.

Un recensement des sinistrés est en cours, selon l’autorité administrative.

Dans la même catégorie