APS L’AFRIQUE RISQUE D’ÊTRE LA ‘’GRANDE OUBLIÉE DES VACCINS’’, SELON L’OMS APS MAÏGA REVIENT SUR ‘’LA FORCE’’ DU SUPER DIAMONO ET RELÈVE ‘’LA FACILITÉ’’ DES JEUNES MUSICIENS APS MENDICITÉ DES ENFANTS : LA RADDHO RÉCLAME LE VOTE DE LA LOI SUR LES ‘’DAARA’’ APS DU BEAU MONDE À PRAIA POUR L’AG DE LA ZONE A DE L’UFOA À PRAIA, LA PRÉSIDENCE DE LA CAF EN LIGNE DE MIRE APS GERSON DE MELO SE RÉJOUIT DE L’INTÉRÊT SUSCITÉ PAR L’AG DE L’UFOA/A GNA Biden’s Presidency should promote global multilateralism – Antwi-Danso GNA GFD commends President Akufo-Addo on the nomination of Dr Makubu GNA Pay attention to infrastructure development in your second term-Dr Antwi-Danso tells gov’t GNA Ahafo NPP, NYA congratulate Freda Prempeh GNA 85th ECOWAS Council of Ministers meeting ends

INONDATIONS : LE GOUVERNEMENT INVITÉ À EXAMINER LES RECOMMANDATIONS DU RAPPORT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE


  26 Novembre      5        Société (27614),

   

Dakar, 25 nov (APS) – Le président de la République a requis mercredi du gouvernement d’‘’examiner avec attention et diligence les pertinentes recommandations’’ de l’Assemblée nationale contenues dans le rapport de la mission d’information parlementaire sur la gestion des inondations.

Le communiqué du conseil des ministres souligne qu’il s’agit, selon le chef de l’Etat, de ‘’consolider les acquis et les réalisations notables du Programme décennal de lutte contre les inondations (2012-2022) dont le taux d’exécution financière, à ce jour, est de 66,07%, soit 506 milliards 714 millions de francs FCFA dépensés, sur un budget de 766 milliards.

Saluant ce rapport de l’Assemblée nationale qu’il a reçu jeudi dernier, Macky Sall a invité le gouvernement à ‘’veiller à l’interdiction systématique des constructions dans les zones non aedificandi’’.

Le communiqué du conseil des ministres annonce que le chef de l’Etat appelle à ‘’poursuivre le programme d’extension des réseaux d’assainissement (eaux usées et eaux pluviales), dans l’ensemble du territoire’’.

Dans cette perspective, il a insisté sur la nécessité de ‘’veiller à la mobilisation effective du financement d’amorçage (15 milliards de francs CFA) nécessaire au lancement des travaux de la phase d’urgence, dans la zone de Keur Massar, du Projet de gestion des eaux pluviales et d’adaptation au changement climatique (PROGEP 2)’’, souligne le communiqué.

Macky Sall a demandé au ministre de l’Intérieur de lui ‘’faire parvenir l’évaluation exhaustive du Plan ORSEC (déclenché le 5 septembre 2020)’’.

Dans la même catégorie