AIP Des Ivoiriens de la diaspora s’activent pour la relance économique post – COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021: Pr Ly Ramata Bakayoko annonce des innovations et invite les femmes à se l’approprier AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le nouveau député de Zuénoula commune salue l’esprit d’apaisement du scrutin Inforpress PERFIL: “Sou agricultora e feliz mesmo que tiver apenas arroz para cozinhar” – Lúcia Monteiro Inforpress São Vicente: “É evidente que a desigualdade social está a aumentar em Cabo Verde” – líder do PAICV Inforpress Manifestações sindicais exigindo o cumprimento das promessas feitas pelo Governo são “partidárias” – MpD GNA Village Savings and Loans scheme empowering rural women in Adansi north GNA Koforidua GPRTU intensifies road safety campaign GNA Ultra-Modern Plaza being built for Essikado APS LE PRÉSIDENT DU NIGER, MAHAMADOU ISSOUFOU, LAURÉAT DU PRIX IBRAHIM 2020

Institutions / La prévention des violences électorales au cœur d’une audience au cabinet du président de l’Assemblée nationale


  1 Février      15        Politique (15754),

   

Porto-Novo, 1er fév. 2021 (ABP) – Une délégation de la plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin, conduite par sa présidente Fatoumatou Batoko Zossou, à la faveur d’une audience, a échangé vendredi avec le président de l’Assemblée nationale du Bénin, au palais des gouverneurs à Porto-Novo, sur le mécanisme que ladite plateforme a mis en place pour prévenir la violence électorale.
Selon Fatoumatou Batoko Zossou, la plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin, a mis en place un mécanisme de prévention de la violence électorale. Ce mécanisme, à l’en croire, vise à prévenir les violences avant, pendant et après les élections.
Nous, notre mécanisme, nous permet d’être informés dans toutes les 77 communes du Bénin sur des aspects et sur des sources de conflit qui pourrait négativement impacter le processus électoral, soutient-elle. <>, a expliqué la présidente de la plateforme électorale des organisations de la société civile du Bénin.
<>, a déclaré Fatoumatou Batoko Zossou, à la sortie d’audience avant de rappeler qu’ils sont revenus entre autres sur des préoccupations relatives au parrainage et à la paix en général.
« De nos échanges, je crois que l’Assemblée nationale, comme nous l’avions identifié comme partenaire pour régler ces conflits, participera et jouera sa partition, afin que nous ayons des élections paisibles, inclusives et transparentes au Bénin, a-t-elle souhaité.

Dans la même catégorie