AIP Législatives 2021 : les Ivoiriens renouvellent leur parlement ce samedi AIP Daniel Karbownik, nouveau patron du Sofitel Abidjan-Hôtel Ivoire AIP Un jeune de Divo propose l’institution d’une taxe pour la paix en Côte d’Ivoire AIP Législatives 2021: début du vote des députés dans le calme à Dimbokro AIP Décès d’Irié Lou Colette, baronne du vivrier ivoirien AIP La CEI et le préfet de Daloa rassurent sur la sécurisation du scrutin AIP Le calumet de la paix à Ebikro-Ndakro AIP Le scrutin législatif dans la circonscription Niakara-Arikokaha-Tortiya reporté suite au décès d’une candidate suppléante (CEI) AIP La Présidence annonce un prolongement de l’hospitalisation du PM Hamed Bakayoko à Paris AIP Législatives 2021: La CEI condamne des propos « indignes d’un candidat » tenus par Lida Kouassi Moïse lors d’un meeting (Communiqué)

INTEGRATION DU GENRE DANS L’ACCES A L’ENERGIE DE LA CEDEAO : DES ACTEURS DE L’ENERGIE EN ATELIER DE DISSEMINATION DU PLAN D’ACTION NATIONAL 2020-2024


  18 Février      12        Société (29517),

   

Lomé, 18 fév. (ATOP) – Un atelier de dissémination du Plan d’action national (2020-2024) de la politique d’Intégration du Genre dans l’accès à l’Energie de la CEDEAO (PANIGAE) est organisé le jeudi 18 février à Lomé, à l’intention des acteurs impliqués dans l’Energie.

Cet atelier est organisé par le ministère délégué chargé de l’Energie et des Mines en collaboration avec le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO (CEREEC). Il s’inscrit dans le Programme genre et énergie de la CEDEAO. Celui-ci est élaboré en 2013 pour amener les Etats membres à intégrer le genre dans la formulation des politiques, la conception et la mise en œuvre des projets et programmes sur l’énergie.

L’atelier va permettre la compréhension généralisée des considérations relatives au genre et à l’énergie à tous les niveaux de la société. Il s’agit précisément de faire en sorte que tous les programmes, politiques et initiatives en matière d’énergie soient non discriminatoires, paritaires et orientés vers la lutte contre les inégalités, en particulier la pauvreté énergétique. La rencontre devra aider les acteurs à identifier leur responsabilité dans les dispositions du PANIGAE et à s’en approprier en vue de son application effective. La finalité est de veiller à ce que les femmes et les hommes aient les mêmes chances d’entrer et de réussir dans les domaines liés à l’énergie dans les secteurs public et privé.

Les participants ont pris connaissance du plan d’action national 2020-2024. Ils ont en outre, suivi des modules comme le genre et l’accès aux services énergétiques et les objectifs de la politique et de la directive.

Le conseiller technique en énergie, Dr. Alloua Djato a relevé que les questions de genre et de pouvoir alimentent les discussions au sein de la société. Pour lui, l’égalité des droits et des chances pour les femmes et les hommes signifie que leurs droits, responsabilités et opportunités doivent être établis en fonction de leurs capacités et non de leurs sexes.

Le point focal Genre de la CEDEAO sur l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie, Mme Adjiho Peace a souhaité qu’une attention particulière soit portée à l’équité du genre dans les projets et programmes en matière énergétique. Elle a, par ailleurs, invité les élèves filles à s’intéresser aux sciences et surtout à l’énergie soulignant que les femmes doivent être représentées pour défendre les décisions qui vont dans l’intérêt de tous.

Dans la même catégorie