ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf: LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

Inter/ George Weah appelle à une inclusion totale dans la lutte contre le changement climatique


  5 Décembre      17        Environnement/Eaux/Forêts (6285),

 

Abidjan, 05 déc 2023 (AIP)- Le président sortant de la République du Liberia, George M. Weah, a une fois de plus rallié la communauté internationale, en particulier les grandes puissances, à instaurer des approches inclusives pour lutter contre les menaces croissantes du réchauffement climatique et du changement climatique, rapporte l’Agence de presse libérienne.

Il a déclaré le samedi 02 décembre 2023 aux délégués de la conférence des Parties (COP28 ), qu’à la suite des COP26 et COP27, l’année 2023 a été caractérisée par des températures record, des sécheresses, des inondations et d’autres catastrophes causées par le changement climatique, qui se sont toutes produites avec une fréquence croissante tout au long de l’année.

Selon Weah, il est absolument nécessaire d’évaluer franchement les progrès réalisés par rapport aux engagements pris lors de l’Accord de Paris de 2015. « Les chocs climatiques extraordinaires vécus cette année ne sont pas seulement un signal d’alarme, mais un appel à l’action pour atteindre l’objectif ambitieux de limiter l’augmentation de la température mondiale à 1,5 degré Celsius d’ici 2030 », a-t-il énoncé.

Pour lui, après un tel examen, s’il s’avère que beaucoup de choses n’ont pas été faites, « il incombera désormais à tous les pays présents à la COP28 d’adopter un programme impératif et plus réaliste pour mettre en œuvre et transformer les décisions clés liées au climat en actions concrètes et en plans crédibles ».

M. Weah a mis les délégués au défi de veiller à ce que les délibérations de la COP28 aboutissent à des décisions résolues et à des initiatives pratiques. Il a profité de l’occasion pour remercier le gouvernement et le peuple des Émirats arabes unis d’avoir accueilli la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 28) à Dubaï.

Dans la même catégorie