AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les services des eaux et forêts en campagne contre les feux de brousse dans le Poro AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Football: Le Maroc abritera la CAN féminine 2022 AGP Guinée-Politique : Démission officielle du Gouvernement de Dr Ibrahima Kassory Fofana ANGOP MUNDIAL|ANDEBOL: ANGOLA PERDE DIANTE DO QATAR NA ESTREIA GNA Speaker Bagbin condemns unruly parliamentary behaviour APS SÉDHIOU : 42 KILOS DE CHANVRE INDIEN SAISIS À BALMADOU (POLICE) GNA WACCE to empower women against violent extremism GNA NGO supports flood victims in the Upper East Region GNA FDA declares zero tolerance for unregistered products GNA High Court remands man who stabs 19-year-old to death

Inter/ L’ONU note des avancées sur la situation politique et sécuritaire au Mali


  13 Janvier      8        Politique (14215),

   

Abidjan, 13 jan 2021 (AIP) – Le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, a publié, il y a quelques jours, son rapport trimestriel sur la situation politique et sécuritaire au Mali, pendant le dernier trimestre de 2020.

Le document porte aussi sur la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, rapporte l’Agence malienne de presse (AMAP).

« Au cours du trimestre écoulé, l’actualité politique au Mali a continué d’être dominée par la mise en place des institutions de transition », note Antonio Guterres.

Selon lui, suite à la nomination, fin septembre, du président de la Transition, du vice-président et du Premier ministre, une Charte de la Transition a été publiée le 1er octobre. Le 5 octobre, un gouvernement de Transition a été formé et, le 3 décembre, le président Bah N’Daw a été  nommé  par les 121 membres du Conseil national de Transition, organe législatif.

Il a donc salué l’évolution significative de la situation politique et sécuritaire du Mali tout en rappelant la levée des sanctions imposées au Mali à la suite de la nomination de civils aux postes de président et de Premier ministre et à la formation du gouvernement de Transition par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Il a aussi salué la levée de la suspension du Mali de l’organisation continentale par le conseil de sécurité de l’Union Africaine (UA) mais également la reprise des réunions du comité de suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation.

(AIP)

Dans la même catégorie