MAP Guinée/coronavirus : 65 nouveaux cas, 3771 au total MAP Burkina/coronavirus : levée du couvre-feu à compter du mercredi AIP Le RHDP appelle les nouveaux majeurs à s’enrôler pour la CNI à Tengrela AIP La fondation Kouacou Djah cadeaute des mères à Agnibilekrou AIP Les délégués de sections du RHDP de Tengrela sensibilisés sur la CNI GNA SMEs urged to use the COVID-19 alleviation fund for its purpose GNA Research Reveals health facilities in Northern Ghana not ready to manage COVID-19 GNA Powerlifting Association President is dead MAP Niger: trois morts dans une attaque contre un site de réfugiés maliens MAP Niger/coronavirus : réouverture des écoles

Inter/ Pour avoir bravé le confinement, la ministre sud-africaine de la communication suspendue


  8 Avril      6        Santé (5447),

   

Abidjan, 8 avr (AIP)- La ministre sud-africaine de la Communication, Stella Ndabeni Abrahams, a été suspendue pour deux mois, mercredi, pour n’avoir pas respecté les mesures destinées à lutter contre le coronavirus dans son pays.

En effet, Stella Ndabeni Abrahams aurait participé à un déjeuner, bravant l’obligation de se confiner. Sur une photo publiée sur les réseaux sociaux, on peut voir la ministre attablée, tout sourire, aux côtés de cinq personnes au domicile d’un ancien ministre de l’Éducation, Mduduzi Manana. Pas de distance particulière entre chaque convive.

Cette image a soulevé une vague d’indignation, car pour stopper la flambée de l’épidémie, Pretoria a imposé un confinement strict jusqu’au 16 avril. Seuls les déplacements indispensables pour faire des courses ou pour se soigner sont autorisés. Or, la ministre de la Communication multipliait justement, ces derniers jours, les messages pour insister sur l’importance d’appliquer à la lettre ce confinement.

Suite à cette polémique, le président sud-africain a convoqué la ministre mardi, et a annoncé dans un communiqué, que cette responsable était suspendue de ses fonctions pendant deux mois. Stella Ndabeni Abrahams ne sera pas payée et sera remplacée pendant cette période. Elle devra également présenter des excuses publiques.

Le confinement nécessite un « respect absolu » et les membres du gouvernement « ont une responsabilité particulière », a souligné la présidence, appelant les Sud-Africains à faire des « sacrifices » pour respecter cette mesure.

(AIP)

tls/ask

Dans la même catégorie