APS MACKY SALL INVITE LE SECTEUR PRIVÉ À INVESTIR DANS LA FILIÈRE LAIT APS KAFFRINE : MAYACINE CAMARA PROMET DE DISTRIBUER 15.000 MASQUES POUR LA VISITE DE MACKY SALL GNA Vice President Bawumia expected to be in Oti Region on Tuesday GNA Former President Mahama to promote Agri-business GNA Dismiss case of CSOs against government over Atewa Forest-AG GNA Ghana Immigration Service commissions new office block AIP Côte d’Ivoire – AIP/ PURGA – Covid 19 : 31.000 T de vivres attendues de la direction régionale Nord de l’Anader AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Convention groupée de deux OLM de la jeune chambre internationale à Korhogo AIP Côte d’Ivoire AIP / Les populations de la région du N’Zi invitées à s’abstenir de toutes formes de violence AIP Une réfugiée de retour en Côte d’Ivoire souhaite la paix pour son pays

International/ COVID-19: Un appel à œuvrer pour des systèmes de santé plus solides en Afrique (OMS)


  26 Août      4        Santé (7374),

   

Abidjan, 26 août 2020 (AIP) – Les ministres de la Santé et les représentants des pays africains, réunis cette semaine à l’occasion de la session annuelle du Comité régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique, ont exprimé leur inquiétude quant à l’impact de la COVID-19 et ont souligné que la pandémie constitue un rappel poignant pour que les pays renforcent leurs systèmes de santé.

La 70ème session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique – l’organe décisionnel de l’Organisation – qui s’est tenue virtuellement pour la première fois en raison de la COVID-19, a également célébré l’étape historique franchie par l’Afrique concernant l’éradication du poliovirus sauvage, rapporte l’OMS dans un communiqué de presse publié le mercredi 26 août 2020.

Plus de 500 participants, dont des ministres de la Santé et des fonctionnaires de 47 États membres, ainsi que des représentants d’agences des Nations Unies, d’organisations intergouvernementales, de la société civile, du monde académique et des partenaires du développement ont assisté à la réunion.

Depuis que l’Afrique a confirmé ses premiers cas de COVID-19 en février, le continent a enregistré plus de 1,1 million de cas. Les gouvernements africains ont renforcé les mesures de riposte, en s’appuyant sur les dispositions prises avant même que le virus n’atteigne le continent, telles que le renforcement de la surveillance, de la détection et des restrictions de mouvement.

Une évaluation par l’OMS de la performance des systèmes de santé dans le cadre des efforts visant à atteindre la Couverture sanitaire universelle a révélé que les États membres de la Région présentent des insuffisances dans différents domaines, les plus graves étant un faible accès physique et financier aux services et une faible résilience des systèmes de santé.

L’évaluation de l’OMS recommande aux États membres de trouver des moyens d’accroître le financement public pour développer les systèmes de santé, d’étudier les initiatives visant à améliorer l’accès aux services, d’examiner et d’identifier les investissements nécessaires pour les systèmes de santé, de mettre en place des mesures pour suivre la performance des systèmes de santé au niveau infranational et d’améliorer l’efficacité des financements disponibles, en particulier les fonds des donateurs, les fonds privés et les fonds déboursés.

Le Comité régional est la plus haute instance décisionnelle en matière de santé dans la Région, et réunit les ministres de la Santé des États membres de la Région africaine de l’OMS. Il se réunit une fois par an pour examiner les questions sanitaires critiques qui touchent le continent et pour donner des conseils sur les stratégies appropriées visant à améliorer les résultats en matière de santé.

(AIP)

Dans la même catégorie