AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Des motos pour la campagne des jeunes du RHDP dans le Tonkpi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une opération « Abstention zéro » aux élections présidentielles lancée à Dimbokro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Les équipes de campagne du RHDP de Tiassalé et de N’douci investies AGP Gabon: Les régies financières déclenchent une grève illimitée MAP « Ce que nous vivons », un ouvrage collectif de réflexion autour du Covid-19 MAP Le Burkina Faso réaffirme son soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara MAP Sahara: la Jordanie réitère son soutien à l’initiative d’autonomie dans le cadre de l’intégrité territoriale du Maroc MAP La famille de la Résistance à Guelmim condamne les manœuvres des ennemies de l’intégrité territoriale MAP Dakhla-Oued Eddahab: Plus de 13.000 bénéficiaires de l’initiative royale  »un million de cartables » MAP Des donateurs au chevet du Sahel central : 1,7 milliard USD mobilisé

International/ Pédophilie: L’ex-chirurgien Joël Le Scouarnec mis en examen pour 312 faits d’agressions sexuelles ou viols en France


  16 Octobre      9        Monde (374),

   

Abidjan, 16 oct 2020 (AIP) – Le procureur de la République de Lorient, Stéphane Kellenberger, a annoncé jeudi 15 octobre 2020, la mise en examen de l’ex-chirurgien de Jonzac, Joël Le Scouarnec, pour viols et agressions sexuelles concernant 312 victimes, principalement mineures.

Révélée en août 2019 par Charente Libre, l’ampleur de cette affaire de pédophilie est unique dans les annales du crime en France, rappelle le site d’information.

Le Scouarnec a été « mis en examen, pour ces 312 faits, commis sur autant de personnes, mineures et majeures », a déclaré lors d’une conférence de presse le procureur, après avoir détaillé les différents éléments de la procédure. Il s’agit de faits commis entre 1986 et 2014 par l’ex-chirurgien dans plusieurs établissements en France.

Le procureur a également annoncé qu’une information judiciaire est ouverte notamment pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans commis entre 1986 et 2014 par l’ex-chirurgien dans différents établissements, a précisé le procureur lors d’une conférence de presse.

Il a aussi annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire contre X du « chef d’abstention volontaire d’empêcher des crimes ou délits contre l’intégrité physique » afin de déterminer si des tiers auraient pu être au courant des actions du chirurgien et se seraient abstenus de les dénoncer.

Sur les 349 victimes potentielles recensées au départ de cette affaire, 312 ont été retenues. Quelque 26 situations notamment été prescrites, pour cinq autres les faits sont apparus « impossible à suffisamment caractériser », a expliqué le procureur.

Sur les 312 victimes retenues, 164 sont de sexe masculin, 148 de sexe féminin. 298 ont moins de 20 ans dont 265 moins de 15 ans, a détaillé le procureur.

Joël Le Scouarnec a été extrait de la prison de Saintes (Charente-Maritime) mardi matin pour être placé en garde à vue à Lorient dans le cadre de cette affaire. Il doit comparaître à partir du 30 novembre devant la cour d’assises de la Charente-Maritime pour d’autres faits qui lui sont reprochés.

En garde à vue, l’ex-chirurgien s’est montré « distant et détaché » avec « une absence opportune de souvenirs » et il a « fini par concéder certains faits » et a « regretté le mal qu’il aurait pu causer », a expliqué le procureur de Lorient, cité par franceinfo.

Au lendemain de la mise en examen de son client, l’avocat de Joël Le Scouarnec a dénoncé dans un communiqué une « procédure spectacle » initiée par le procureur de Lorient. Maître Thibaut Kurzawa accuse le procureur de la République de Lorient de privilégier « des intérêts autres que les règles de sécurité, les droits de la défense et certains principes essentiels régissant la procédure pénale ».

À l’issue de quelques heures d’audition à peine, mon client s’est moins exprimé que le magistrat chargée de contrôler ladite mesure de garde à vue.
Maître Thibaut Kurzawa, avocat de l’ancien chirurgien.
(AIP)

Dans la même catégorie