MAP Tour du Sahel de cyclisme (4è étape) : le Maroc confirme sa suprématie MAP Elections au Nigeria: L’INEC teste l’identification biométrique MAP Présidentielle au Liberia: George Weah investi par son parti pour un second mandat APS le Sénégal remporte le CHAN MAP Nigeria: Trois morts dans l’effondrement d’un immeuble à Abuja APS Kédougou : Le village de Bandafassi à l’heure du Festival des minorités ethniques APS Modernisation de l’agriculture: Macky Sall lance un programme de 85 milliards de FCFA APS Cancers: La subvention de la chimiothérapie a augmenté de 500 millions francs CFA en 2023 (officiel) APS Plus de 4000 tonnes de graines d’arachide collectées par la SONACOS dans la zone de Kaolack (DG) MAP Un médecin de l’OMS libéré dans le nord du Mali

Internet ne peut pas destituer le livre papier, il le complète, estime une auteure


  10 Janvier      35        Arts & Cultures (2435), Livres (312), Technologie (780),

   

Dakar, 10 jan (APS) – L’écrivaine sénégalaise Marétou Mbaye, alias « Ken Bugul » a indiqué mercredi à Thiès, qu’Internet ne peut destituer le livre papier, qu’il vient plutôt compléter.

« Le livre a la peau dure. Internet ne peut rien contre lui », a indiqué la femme de lettres, en marge du 4-ème salon international du livre de Thiès, dont elle est la marraine.

Vingt-cinq maisons d’édition exposent, jusqu’à samedi, une variété de livres à la Place de France.

« Depuis l’arrivée d’Internet on écrit beaucoup plus de livres papier, malgré les e-books (livres électroniques) », a-t-elle dit.

Elle estime que la toile a même besoin du support papier que représente le livre papier, en raison des commentaires qu’il alimente dans les forums, les blogs littéraires.

« Internet est complémentaire est du livre et n’est pas là pour (le) destituer », note-t-elle.

Les possibilités de « le toucher, le sentir, le mettre dans son sac et, surtout, le partager », qu’offrent le livre papier, font sa particularité, a-t-elle laissé entendre.

ADI/ASB

Dans la même catégorie