GNA Hungary University opens recruitment agency in Ghana GNA President Akufo-Addo opens 59th ECOWAS Ordinary Summit in Accra today AMI L’élection de la Mauritanie membre de la FAO représentant du Groupe africain reflète les efforts du pays dans le domaine agricole APS UN PROGRAMME CIBLE 5000 JEUNES SORTIS DU SYSTÈME SCOLAIRE APS LE DIALOGUE ENTRE LES JUGES NATIONAUX ET COMMUNAUTAIRES PASSÉ À LA LOUPE APS ACCÈS DES FEMMES À LA JUSTICE : UN RESPONSABLE DE L’AJS PRÉCONISE UN CADRE DE CONCERTATION APS DIOURBEL : VERS LA RÉALISATION D’UNE HUILERIE À TOCKY GARE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de digitalisation de la collecte des taxes municipales de la ville de Bouaké officiellement lancé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet sur l’auto-emploi des handicapés présenté aux responsables des organisations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Premier ministre fait ses civilités au nouveau Cheick Ousmane Diakité

Ituri : 20 ans de prison requis pour les prévenus Lifotoko, Yuma, Mujinga et Toburo poursuivis pour « tentative d’atteinte aux institutions de la République »


  23 Octobre      14        Justice (1207),

   

Bunia, 23 Octobre 2020(ACP).-L’auditeur militaire de garnison de l’Ituri Major Vicky Lopombo a requis la peine de 20 ans de prison pour les prévenus Lifotoko, Yuma, Mujinga et Toburo poursuivis pour «tentative d’atteinte aux institutions de la République », dans un réquisitoire prononcé devant le tribunal militaire de garnison de l’Ituri siégeant en chambre foraine à la tribune officielle de Bunia, a constaté vendredi l’ACP.

L’organe de la loi a proposé au tribunal militaire la même peine pour les prévenus Kembe et Sakaya pour « participation à un mouvement insurrectionnel » et la peine de 5 ans de prison pour «  désertion à l’étranger ».

Par contre, le ministère public a sollicité du tribunal pour que les prévenus Bahati et Batantu Bafweni soient tout simplement acquittés faute de preuves suffisantes.

Apres avoir été édifié par les parties en procès, le tribunal militaire sous la présidence du capitaine magistrat Lazard Amsini a pris l’affaire en délibéré avant de rendre son verdict le samedi prochain.

Les prévenus ont été surpris par les services de sécurité pendant qu’ils préparaient un mouvement insurrectionnel pour attaquer le pays à partir de la localité d’Ingbokolo située dans le territoire d’Aru avec l’appui financier d’un certain Masamba un fugitif résidant en Nairobi au Kenya, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie