APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Ituri : 479.235$USD, un manque à gagner pour le trésor public suite à l’exportation frauduleuse de café


  28 Septembre      34        Economie (21998), Finance (3698),

   

Kinshasa, 28 septembre 2017(ACP).- Le manque à gagner pour le trésor public sur la production cafetière dans deuxnterritoires de la province de l’Ituri est de l’ordre de 479.235 dollars américains suite à l’exportation frauduleuse de café vers l’Ouganda de plus de 7.428 tonnes sur les 9.151 tonnes produit, ont révélé mercredi les chercheurs de l’Ong internationale Vego lors d’une séance de restitution de l’enquête menée sur le circuit de commercialisation de café organisée à Bunia.
Le gouverneur ad intérim, Pacifique Keta Upar qui a présidé cette activité a reconnu que le circuit de commercialisation de café Arabica dans les territoires de Djugu et Mahagi pose beaucoup de problèmes, soulignant que la population qui pratique cette culture de café se heurte au manque de l’encadrement de l’Office National du Café (ONC) pour favoriser les débouchés commerciaux.
Il a déploré un manque à gagner énorme de recettes pour le trésor public étant donné que le circuit de commercialisation est orienté vers les pays voisins comme l’Ouganda.
Pour sa part le coordonnateur régional de Vego/RDC, Léopold Mumbere a promis de créer une synergie avec le gouvernement provincial et autres services étatiques qui œuvrent dans le secteur de la production du café pour arriver à réduire le niveau de taxation dans le but favoriser le travail des investisseurs qui sont déjà dans le pays.
Pour lui une taxation incitative attirera les entreprises en faveur de la province de l’Ituri. ACP/FNG/Kayu/KGD/CFM/NMJ

Dans la même catégorie