Côte d’Ivoire : Lutte contre la corruption de la CEDEAO : Un projet de loi adopté Côte d’Ivoire : Au total 42 millions FCFA du gouvernement à 210 femmes du Denguélé pour leur autonomisation AIP : La Côte d’Ivoire va être à l’origine d’une initiative mondiale à la COP 15 (Ministre) Côte d’Ivoire-AIP : Koffi N’guessan vise un enseignement technique et professionnel développé et dynamique RDC : Remise à Lubumbashi des brevets de formation en système LMD à l’université de spécialisation en sciences criminologues RDC – Kasaï Central : l’écrivain Mushikile Beya s’en tient à l’actualité sociale dans ses œuvres Equateur : Congrès national congolais s’apprête d’accueillir le chef de l’Etat à la prochaine conférence des gouverneurs prévue à Mbandaka RDC / Sud-Kivu : lancement officiel du projet d’électrification des 24 villages du territoire de Fizi Equateur : conférence débat en faveur des femmes leaders RDC : La femme doit prendre conscience qu’elle peut faire le jeu politique en 2023, soutient la LINELIT

Ituri : 729 éléments de forces négatives arrêtées depuis l’avènement de l’état de siège


  19 Novembre      29        armée (41),

   

Bunia, 19 novembre 2021(ACP).- Le porte-parole des opérations militaires en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, a annoncé vendredi que l’armée a déjà arrêtée 729 éléments de groupes armés depuis l’avènement de l’état de siège dans cette jeune province.

Il a précisé que parmi ces 729 figurent 342 de la milice CODECO, 58 terroristes ADF et leurs alliés, treize(13) la milice d’autodéfense « Zaïre », 64 milices de FRPI réfractaires du processus de paix, treize(13) miliciens maï maï et 226 miliciens de FPIC arrêtés.

« Ils sont à la prison centrale de Bunia pour purger leur peine selon la sentence infligée par la justice militaire. Aujourd’hui, les forces armées et de défense continuent à arrêter ces forces négatives pour réduire non seulement leurs capacités de nuisance mais également de neutraliser et de détruire l’ennemi complétement », a-t-il rassuré.

Et de poursuivre : « ici, nous avons mis toutes les voiles dehors pour neutraliser et détruire l’ennemi. La justice, la police, les services de défense et de sécurité, nous avons les deux pieds sur terre fermement pour combattre les ennemis de la paix ceux-là qui endeuillent nuit et jour notre population ».

Pour le Lieutenant Jules Ngongo, l’objectif final que les forces armées sont en train de mener en cette période exceptionnelle est de faire taire les armes et détruire l’ennemi.

Concomitamment aux opérations, la justice militaire est entrain de juger les éléments de ces hors-la-loi dont plusieurs ont écopé de peines lourdes, renseigne-t-on.

Dans la même catégorie


Article

  23 Janvier     7

Article

  23 Janvier     6

Article

  23 Janvier     5

Article

  23 Janvier     8