APS UN CONSEIL PRÉSIDENTIEL SUR LA RELANCE DE L’ÉCONOMIE ANNONCÉ APS PLAN ORSEC : UN LOT D’ÉQUIPEMENTS D’UNE VALEUR DE 347 MILLIONS FRANCS RÉCEPTIONNÉ À ZIGUINCHOR APS MACKY SALL INSISTE SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AGRICULTURE ET DE L’ÉLEVAGE GNA Anyaa-Sowutuom constituents give First Lady rousing welcome GNA Let’s restructure global financial architecture for easy access to capital – President GNA Innohub launches Women-In-Climate Accelerator programme AGP Société : le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique en visite de travail à l’université de Kindia AGP Yomou/Administration: Le nouveau directeur préfectoral de la jeunesse installé dans ses fonctions. AGP Tougué/Administration : Prise de fonction du nouveau préfet. AGP Allègement des mesures de barrières Sanitaires dans les secteurs du transport, du Tourisme, des sports et de la culture (Communique)

Ituri : Le vice-ministre des Affaires étrangères et des Congolais de l’étranger lance l’appel aux groupes armés à abandonner « l’axe du mal pour adhérer à l’axe de la paix


  26 Août      6        Politique (11325),

   

Bunia, 26 août 2020(ACP).- Le vice-ministre des Affaires étrangères et des Congolais de l’étranger, Raymond Tchedya Patay a lancé, mardi 25 aout, un appel pathétique aux groupes armés qui écument la province de l’Ituri à abandonner « l’axe du mal pour adhérer à l’axe de la paix », peu avant de prendre son vol à destination de Kinshasa, après un bref séjour dans la ville de Bunia pour assister, au nom du gouvernement de la République, aux obsèques de feu Constant Bubu Lenga, président du conseil provincial de la FEC/Ituri.

 

Il a signifié qu’il quitte la province de l’Ituri avec un cœur brisé suite l’enlisement de la situation sécuritaire avec le nombre encore croissant de groupes armés qui terrorisent les paisibles populations, avant de demander à ceux-ci de déposer les armes sans délai pour contribuer au développement de l’Ituri plutôt que de continuer à la tirer vers le bas.

 

« J’en appelle à la conscience des Ituriens, j’en appelle à la conscience de ceux-là qui se laissent manipuler pour prendre les armes. Il y a de ceux-là qui ont pris des armes il y a plus de deux (2) et trois(3) ans ils ont gagnés quoi? Ils n’ont fait que augmenter le nombre de leur péché devant le bon Dieu, ils ont fait que augmenter le nombre de morts, le nombre de déplacés et de réfugiés, le niveau de souffrance de la population », a-t-il dit.

 

Raymond Tchedya Patay a invité toutes les couches sociales et politiques à s’impliquer dans la recherche de la paix en Ituri jadis grenier du pays aujourd’hui la vie devient difficile avec la flambée de prix de denrées alimentaires qui sont multipliés par trois (3) sur le marché de la ville de Bunia où manger de la viande ou du poisson est devenu presque un luxe qui est la conséquence directe de l’activisme de forces négatives

Dans la même catégorie