MAP L’ANRE participe au Dialogue de Haut-Niveau de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique pour accélérer la réforme du secteur de l’électricité en Afrique APS Sédhiou : tension dans l’approvisionnement du marché en œufs AGP Football: Le Gabon se qualifie pour la CAN U23 au Maroc AGP Gabon : Le Premier ministre annonce une caravane médicale pour l’intérieur du pays MAP Les Zimbabwéens de retour d’Afrique du Sud se battent pour joindre les deux bouts (ONGs) AGP Gabon : Ouverture jeudi des assises provinciales de lutte contre la vie chère à Makokou ANP Niger : le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération reçoit les lettres d’accréditation des représentants Résidents de l’OIM et du FNUAP AIP Eliminatoires CAN 2023 : Les Eléphants confirment face aux Comoriens (2-0) AIP Le gouvernement apporte son soutien à une actrice de la marche des femmes de Grand-Bassam MAP Le Mozambique reçoit 1,7 million de doses de vaccin contre le choléra (autorités)

JIF 2021: Les femmes de Madinani exhortées à valoriser leurs droits


  23 Mars      30        Société (41615),

 

Madinani, 23 mars 2021 (AIP) – Les femmes de la commune de Madinani ont été appelées, lundi 22 mars 2021, à valoriser leurs droits dans la société lors de la célébration, dans la cour de la mairie, de la Journée internationale de la femme (JIF).

La conférencière, Bagné Christelle, du complexe socio-éducatif, a instruit les femmes  de la commune à travers le thème « Promotion économique et sociale de la femme face à la COVID-19 pour une Côte d’Ivoire plus égalitaire », sur leurs droits dans « la société moderne » en matière d’héritage, de travail, de protection, de participation ou encore de sécurité.

« La pandémie à COVID-19 ne doit pas être un prétexte pour freiner notre combat dans nos activités génératrices de revenus quand nous savons que l’Etat met à notre disposition des moyens financiers permettant ainsi de valoriser la qualité de notre travail », a-t-elle affirmé.

Le représentant de la Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Silué Doumenan Jean, a exhorté les femmes à soumettre toutes leurs préoccupations conjugales auprès de sa structure, car « il n’y a pas une autre institution qui défend mieux leurs droits que la leur ».

Présidant la cérémonie, le préfet du département, Santou Dominique, a salué cette initiative qui en est à sa troisième édition. Il a saisi l’occasion pour rendre hommage aux dames qui mettent tout en œuvre pour le bien-être dans leurs foyers.

« C’est pour moi, à l’occasion de cette journée dédiée à la promotion des droits des femmes, d’appeler les hommes au changement de mentalité », a déclaré M. Santou  en appelant les chefs de famille aux respects de tous les droits des femmes.

Dans la même catégorie