AIP Côte d’Ivoure-AIP / Lancement dans 13 pays africains de la plus grande étude clinique en Afrique sur le traitement des cas de COVID-19 avant leur évolution vers une forme sévère (Publireportage) INFORPRESS Covid-19: Ministério da Saúde reforça verba orçamental para pagar salários e gratificações dos profissionais INFORPRESS Novo Provedor de Justiça defende criação de novos canais de comunicação com os cidadãos INFORPRESS Coordenador dos Escritórios Comuns das Nações Unidas destaca resiliência do povo cabo-verdiano INFORPRESS Boa Vista: Cláudio Mendonça estabelece como meta colocar a ilha num patamar desejável AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ AIMS et Portia organisent le 18ème Sommet sur le Genre (Communiqué) GNA KAIPTC holds an induction course for ECOWAS states AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO ” APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

JNP 2020: Le préfet du Bounkani invite les communautés à maintenir la flamme de la paix


  15 Novembre      1        Société (25116),

   

Bouna, 15 nov 2020 (AIP)- Le préfet du Bounkani Joseph Kpan Droh a invité les communautés vivant dans la région à maintenir la flamme de la paix.

Le préfet accompagné de directeurs et chefs de services a adressé ce message, samedi 14 novembre à la cour royale, à la faveur de la journée nationale de la paix (JNP), commémorée les 15 novembre.

Il a salué les populations du Bounkani pour la quiétude pendant la désobéissance civile lancée par l’opposition.

Le préfet a indiqué que les crises qu’a connues le pays de 1995 jusqu’à aujourd’hui ont prospéré du fait du manque dialogue entre des protagonistes.

Le dialogue, pour lui, doit être le levier de tout règlement de conflits pour éviter des morts inutiles. Une vision qu’il a partagé avec les chefs de communautés de la région, les invitant à faire en sorte que la paix soit une quête quotidienne.

Le roi du Bounkani, sa majesté Niguê-Gbliman, a pour sa part remercié le préfet pour ce message et a mis en mission tous les chefs de communautés à maintenir la cohésion dans leur localité, en prônant l’union et l’entente.

Dans la même catégorie