AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des élèves de M’Bahiakro s’engagent pour l’amélioration de leurs résultats APS VERS L’ÉRECTION D’UN CENTRE DE CARRIÈRES PILOTE À DIAMNIADIO APS L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES DIPLÔMÉS, UN SUJET PRIMORDIAL POUR L’AUF (RECTEUR) APS LE DG DE LA FONCTION PUBLIQUE SALUE LE TRAVAIL DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES GNA COVID-19: Five more deaths, active cases now 3,613 MAP Gabon : 89 candidats pour les sénatoriales, prévues les 30 janvier et 6 février APS LE CHAN 2020 REFLÈTE UNE BONNE PRÉPARATION ATHLÉTIQUE DES ÉQUIPES, SELON UN TECHNICIEN APS L’OM DÉDIE UNE SEMAINE À SES SUPPORTEURS EN AFRIQUE APS LE LYCÉE MAME CHEIKH MBAYE DE TAMBACOUNDA RÉNOVÉ ET ÉQUIPÉ PAR LA FONDATION SONATEL APS UN PROTOCOLE D’ACCORD POUR LA RÉALISATION DE L’ÉTUDE SUR LA STRATÉGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DE LA PLATEFORME PORTUAIRE

« Journée de l’ICESCO pour l’Afrique », un appui constant à l’héritage culturel africain


  24 Novembre      52        Arts & Cultures (1401), Politique (14386),

   

Rabat, 23/11/2020 (MAP) – L’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICSESCO) a organisé, lundi à Rabat, la « Journée de l’ICESCO pour l’Afrique » et ce, dans le cadre de l’intérêt considérable qu’elle attache aux États membres africains et du soutien continu qu’elle leur apporte dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture.

Dans une allocution à l’ouverture de cet événement organisé sous le thème « Perspectives et potentialités », le directeur général de l’ICESCO, M. Salim Al-Malik, a indiqué que cette rencontre est l’occasion d’évoquer la culture et le patrimoine africain dans toutes ses représentations, en plus d’impliquer la femme africaine et les jeunes dans l’agenda de l’Organisation.

L’importance de cette cérémonie est incarnée par son organisation au Maroc qui donne en permanence, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, une grande importance à l’Afrique, a ajouté M. Al-Malik, précisant que le continent africain est une source de culture et un haut-lieu de civilisation, riche en patrimoine.

L’organisation de cet événement met en avant l’importance qu’accorde ICESCO à l’Afrique, a-t-il souligné, notant que l’Organisation a mené une série d’initiatives fructueuses avec ses membres africains, en dépit de la pandémie de Covid-19.

Pour sa part, le président de la Fondation « Trophée de l’africanité », Nasrallah Belkhayat, a relevé que la tenue de cette cérémonie au Maroc s’explique par l’intérêt et l’importance qu’accorde le Royaume aux autres pays africains, en plus de son rôle dans le soutien des mouvements de libération africains.

À cet égard, M. Belkhayat a rappelé que Nelson Mandela avait sollicité le soutien du Maroc pour entrainer ses troupes, notant que cette rencontre est également l’occasion de faire le point sur l’histoire de la solidarité africaine.

Cet événement a été ponctué d’un spectacle musical de la troupe africaine « The Messengers of Messages », composée de membres représentant de nombreux pays africains et qui a publié la chanson « The Call of Al-Hassan (Nidaa Al-Hassan) », en l’honneur de feu Sa Majesté le Roi Hassan II, en plus de la tenue d’une exposition artistique sur l’art et la diversité.

La cérémonie a aussi été marquée par la remise du 15è Trophée de l’Africanité, décerné par la « Fondation Trophée de l’Africanité » au groupe « The Messengers of Messages » et à la présidente de Fondation BMCE, Leila Mezian Benjelloun.

Dans la même catégorie