AIP Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara AIP Psgouv 2020: plus de 200 pompes à motricité humaine réparées ou remplacées dans le N’zi AIP Le maire de Samatiguila reconnaissant à sa population pour la victoire de Ouattara MAP Nigeria : Au moins 110 civils tués dans une attaque terroriste MAP Football : Décès de l’ancien international sénégalais Bouba Diop à l’âge de 42 ans APS FOOTBALL : LA GAMBIE REMPORTE LE TOURNOI DE LA ZONE OUEST A DE L’UFOA APS DES ÉLÈVES DE SAINT-LOUIS SENSIBILISÉS SUR LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ANP Maradi : le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Mayahi-Tessaoua-frontière du Nigéria GNA NCCE urges political activists to eschew violence ahead of elections GNA CSOs urged to build stronger partnership to champion agro-ecology

JOURNEE DES GENS DE MER : UNE CELEBRATION OEUCUMENIQUE MARQUE L’EVENEMENT


  2 Novembre      8        Environnement/Eaux/Forêts (2270),

   

Lomé, 2 nov. (ATOP) – L’édition 2020 de la journée des gens de mer a été commémorée, le dimanche 1er novembre à Lomé.
Observée chaque 1er dimanche du mois de novembre, la journée cette année a été marquée par une célébration assurée par le révérend père, Magloire Sowah, aumônier du Port et le pasteur Péré Kokou Clément, de l’Eglise évangélique presbytérienne du Togo (EEPT) également aumônier au foyer des marins et par un jet de fleurs à la mer en mémoire des marins disparus.
A l’actif du Comité national du bien-être des gens de mer du Togo (CNBEGMT), cette journée est célébrée pour prier pour le repos de l’âme de tous ceux qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur fonction en mer et pour permettre à la communauté nationale et internationale de se rappeler du rôle important que joue les marins dans l’économie maritime et du fait qu’ils constituent les acteurs incontournables de ce commerce maritime qui permet aux populations d’avoir plus de 90% des produits qu’elles consomment. C’est aussi un canal par lequel le comité passe pour plaider en faveur de l’amélioration des conditions de vie et de travail des gens de mer.
Selon le pasteur Péré Kokou Clément de l’EEPT, le message de cette célébration tiré de Mathieu au chapitre 7, versets 1-12a se résume à la mise en pratique par le chrétien, de toutes les béatitudes prescrites par le christ, pour avoir part un jour à la vie céleste. « Les béatitudes constituent un ensemble d’attitudes d’un enfant de Dieu pour mériter son royaume.
Ces béatitudes ne visent pas une bénédiction matérielle sur cette terre, mais garantissent plutôt la vie éternelle et leur mise en œuvre sur cette terre par une vie de justice, de bonté, d’amour et de sacrifice les uns pour les autres pour ne citer que ceux-là », a expliqué le pasteur. Il a ajouté que c’est pourquoi les saintes écritures disent « Heureux ceux qui ont le cœur pur, ceux qui sont persécutés à cause de la justice, heureux ceux qui ont faim et soif de la justice… ». Le pasteur Péré a poursuivi qu’il ne s’agit pas de sélectionner une béatitude au détriment d’une autre, mais qu’elles constituent un tout à observer.
Pour le secrétaire général du CNBEGMT, Agbénou Komlan, les conditions de travail des gens de mer qui n’étaient pas si meilleures, s’est empirée ces derniers temps avec l’avènement de la COVID-19 qui a bloqué les marins en haute mer, privés donc de leurs familles. « Même à des ports des pays étrangers, ces marins ne sont pas autorisés à descendre par peur d’être contaminés ou de propager le virus. Nous prions par conséquent les autorités à trouver une solution aux gens de mer, afin qu’ils puissent jouir de leur droit de rendre visite à leurs familles », a plaidé le secrétaire général.

Dans la même catégorie