MAP L’ouverture de Consulats africains dans les provinces du Sud, une « victoire diplomatique » pour le Maroc (magazine espagnol) AIP Présidentielle 2020: Le RACI annonce officiellement son soutien à Alassane Ouattara AIP KKB veut mettre en place un gouvernement d’unité nationale, s’il est élu GNA Political parties pledge commitment to peaceful elections GNA Nation Building Updates: Regional ministers tout government’s achievements GNA Stanbic Bank Board appoints Kwamina Asomaning as next Chief Executive GNA 10,000 businesses in Volta Region receive COVID-19 relief funds AGP Gabon : Après sa nomination à la Caf, un «Nouveau départ» pour Serge Assume INFORPRESS Santo Antão/Santa Isabel: Produção do café condicionada pelo mau tempo que fustigou a localidade INFORPRESS PR reúne-se com presidente da Assembleia Nacional para analisarem o calendário eleitoral nacional

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FILLE : LA MINISTRE APEDOH-ANAKOMA APPELLE LES ACTEURS A INTENSIFIER LES ACTIONS POUR L’ÉPANOUISSEMENT DE LA FILLE


  8 Octobre      14        Société (24261),

   

Lomé, 8 oct. (ATOP) – La ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Mme Adjovi Lolonyo Apedoh épouse Anakoma, a appelé le mercredi 7 octobre à Lomé, les acteurs à intensifier les actions pour permettre à la fille togolaise, de devenir une véritable actrice de développement.
Cet appel intervient en prélude à la célébration de la 9ème édition de la journée internationale de la fille, célébrée chaque 11 octobre dont le thème de cette année est « Ma voix, l’égalité pour notre avenir ».
Pour la ministre en charge de la Promotion de la Femme, « l’intensification des actions permettront de garantir aux filles, un environnement favorable au choix des filières porteuses et à la culture de l’excellence durant tout leur processus de préparation professionnelle de leur avenir ».
Mme Apedoh épse Anakoma a précisé que le gouvernement a pris des mesures et mis en œuvre, avec ses partenaires, plusieurs programmes et projets en vue d’offrir à la fille, les mêmes chances que le garçon, afin de lui permettre de se former et de s’épanouir en faisant sienne la culture de l’excellence. La ministre a invité « les filles à oser embrasser les filières scientifiques, techniques et technologiques et à rechercher l’excellence dans toutes leurs entreprises afin de s’insérer sur le marché du travail en perpétuelle mutation pour mériter des postes de responsabilité ».
La ministre a demandé à tous à s’engager davantage dans la réalisation du potentiel des filles, pour la défense de leurs droits et d’assurer pour la société, un avenir plus équitable, plus prospère et plus stable. « J’invite particulièrement les parents et les éducateurs à prendre en compte l’éducation sexuelle des enfants, jeunes et adolescents dans ce monde de plus en plus précoce, afin de les prévenir de l’ignorance et leur donner les bonnes informations devant leur permettre de faire de bons choix pour leur avenir », a-t-elle ajouté.
Mme Apedoh épse Anakoma a exprimé la gratitude du gouvernement aux partenaires techniques et financiers et aux organisations de la société civile pour leur accompagnement aussi bien dans les actions de promotion de l’excellence et du leadership de la fille, que dans la lutte contre toutes les formes de violence.
Cette édition dont la célébration officielle est prévue sur le vendredi 9 octobre sera marquée par des causeries débats dans toutes les préfectures autour du thème et sur la problématique de la COVID-19 dans le but de renforcer la résilience des jeunes, durant cette crise sanitaire.
A l’apothéose, les cinquante (50) meilleures filles au BEPC de l’année scolaire 2019-2020, de l’inspection scolaire Golfe-Est seront récompensées pour leur travail par un prix d’excellence.

Dans la même catégorie