APS MOUSSA NDIAYE, GRANDE RÉVÉLATION DE LA COUPE DU MONDE U20 (FRANCE FOOTBALL) APS AMINATA DIOP SALL OFFERTE EN MODÈLE DE RÉUSSITE DANS LES DISCIPLINES SCIENTIFIQUES APS LA SÉCURITÉ SANITAIRE AU MENU D’UNE SESSION DE FORMATION ATOP SOTOUBOUA : LA POPULATION SENSIBILISEE SUR L’ALBINISME MAP Programme « Afrique créative »: Appel à candidatures ouvert jusqu’au 15 août prochain (AFD) ATOP SENSIBILISATION SUR L’USAGE INAPPROPRIE DES ANTIBIOTIQUES A LA FACULTE DES SCIENCES DE SANTE DE L’UK ATOP LA CECAP DRESSE UN BILAN POSITIF DE SES ACTIVITES DE 2018 ATOP JOURNEE MONDIALE DU DON DE SANG 2019 : LE CNTS APPELLE LA POPULATION A DONNER DU SANG POUR SAUVER DES VIES MAP Le Comité des Représentants permanents de l’UA tient à Addis-Abeba sa 38 session ordinaire avec la participation du Maroc AGP COPA America : la Colombie surprend l’Argentine de Messi (2-0)

Journée internationale des musées : la visite gratuite des vestiges nationaux du 18 au 24 MAI Lancée


Lomé, le 19 mai (ATOP) – La directrice du patrimoine culturel, Tidjougouna Lucie, a officiellement lancé la visite gratuite des vestiges du musée national,  prévue du 18 au 24 mai à Lomé, en vue de sensibiliser le grand public sur le rôle des musées dans le développement de la société.
Le public visitera un musée à la fois ethnographique et historique. Il comporte des objets qui  appartiennent à quatre-vingt pourcent aux ethnies qui composent le Togo et des objets ayant trait à l’histoire du Togo, en passant par l’esclavage et la colonisation jusqu’aux indépendances. Les objets ethnographiques concernent les patrimoines en fer, en bois, en peau d’animaux et la poterie. Il sera aussi exposé des photographies qui retracent l’histoire du Togo. Les visiteurs pourront également découvrir des livres de mémoires, les différents instruments que les nègriers ont utilisés pour immobiliser les esclaves, les images de leurs navires et surtout la canne de la reine d’Angleterre, symbolisant la fin de la traite négrière en Afrique.
Outre cette visite, il est aussi prévue des journées portes-ouvertes dans les musées privés, une conférence-débat sur le thème de la journée, notamment « Musée et histoires douloureuses : dire l’indicible dans les musées », des émissions radiodiffusions dans les régions, une excursion sur le site Koutamakou et des sensibilisations dans les établissements scolaires.
L’objectif de la Journée Internationale des Musées (JIM), est d’attirer l’attention des visiteurs et du grand public sur le rôle éducateur, médiateur et de sauvegarde de patrimoine culturel des musées. Elle permet également de familiariser les visiteurs avec les traditions vivantes et d’encourager les professionnels des musées à participer à la création d’une société de paix et de cohésion sociale à travers l’éducation des visiteurs.
Dans la matinée de la même journée, une conférence de presse a été animée par le ministre de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation civique, Guy Madjé Lorenzo, pour donner le ton aux manifestations au programme de cette journée et expliquer le bienfondé du thème retenu.
Selon le ministre ce thème met en lumière la vocation des musées qui, en se mettant au service de la société, peuvent devenir des centres de pacification des relations entre les peuples. « De même, il met en exergue comment l’acceptation d’un passé douloureux constitue un premier pas pour envisager un avenir commun sous le signe de la réconciliation. En choisissant de dire l’indicible au musée, le thème de cette année permet d’appréhender l’incompréhensible des passés douloureux inhérents à l’humanité en général et é nos sociétés en particulier », a-t-il indiqué.
Pour Mme  Tidjougouna, à travers les objets liés à la traite négrière exposés, le musée national du Togo contribue à la cohésion sociale. « Ce musée est Togolais et presque toutes les ethnies y retrouvent quelque chose qui leur est propre. C’est une synthèse de la nation perçue par chaque citoyen comme le symbole de l’unité nationale », a-t-elle ajouté. ATOP/AR/BA

Dans la même catégorie