APS FAN ZONE DE LA PROMENADE DES THIESSOIS : SOUS LES RAFALES D’AIR FRAIS, DES SUPPORTERS POUSSENT L’ÉQUIPE À LA VICTOIRE APS SENEGAL/DAGANA: 30.000 PERSONNES ONT DES DIFFICULTÉS D’ACCÈS À L’EAU POTABLE APS KALIDOU KOULIBALY :  »NOUS AVONS MONTRÉ DU BEAU JEU » MAP L’intégration régionale en Afrique reste « faible », selon l’IIRA MAP Plus d’un milliard USD de projets à financer au 7è Africa CEO Forum (organisateurs) LINA ALJA Urges Pres. Trump To Extend DED For Liberians In US ACP Bakambu envoie la RDC à la phase finale de la CAN 2019 ACP La stratégie « Mettre fin à la Tuberculose d’ici 2030 » reste la seule arme de la RDC contre cette maladie LINA New ‘Timing’ Reform Agreed At Freeport To Break Trade Barriers ACP Le Président Félix Tshisekedi encourage les Léopards

Journée internationale des musées : un atelier des artistes plasticiens du Togo organise


  17 Mai      89        Arts & Cultures (2421), Arts plastiques (73),

   

Lomé, 17 mai 2017 – (ATOP) – Un atelier résidence des artistes plasticiens du Togo se tient du 13 au 19 mai à Dapaong, dans le cadre de la célébration de la journée internationale des musées.
Cet atelier organisé par le musée des chefs de Pana, s’inscrit dans le cadre du partenariat qui existe entre les artistes plasticiens togolais œuvrant à la consolidation de la paix et à la revalorisation du patrimoine culturel du pays.
Cet atelier appuyé par la caravane « Montagn’Art 2017» de l’association Gazo’Art vise à doter le musée des chefs de Pana de moyens devant lui permettre d’animer leur musée qui au-delà de sa fonction de gardien du savoir, est devenu un espace pédagogique pour la formation des plus jeunes.
Au programme de cette journée célébrée chaque 18 mai, des sorties de découverte, des ateliers de formation, des matchs de football, une projection de film, des jeux, des expositions des œuvres et le vernissage du centre Robert Cornevin.
Le promoteur du musée des chefs de Pana, Tiem Sounguédjoa Roger, a exprimé sa gratitude aux autorités locales pour leur attention et disponibilité précisant que le Musée des chefs traditionnels de Pana se veut aussi un conservatoire des documents historiques, des photos, puis de recherche sur l’histoire de toute la région des Savanes.
M. Tiem a indiqué que les commentaires des visiteurs sur les principaux thèmes, événements et réalisations vont contribuer à faire du canton de Pana un lieu historique et touristique.
Le directeur régional des Arts et de la Culture des Savanes, Parine Nangui-Pouguini a rappelé qu’un musée est une institution permanente, à but non lucratif et ouvert au public. Selon lui, le musée de Pana riche en témoignage et histoire, est sous le régime du droit privé, et sert à la génération présente et future pour la reconstruction de son histoire.
« Il est source de fierté, d’originalité, d’authenticité et exprime la mémoire collective d’un peuple et permet de retrouver les origines d’un peuple ou d’un groupe social », a-t-il ajouté.
M. Parine Nangui-Pouguini a invité les autres chefs traditionnels des cantons de l’époque coloniale de la région d’en faire autant pour retracer leur chefferie traditionnelle.
Le Musée des chefs de Pana est mis en place dans les années 1950 par le français Barma Victor qui insuffla au chef Yoayabe-Gohathe Tiem 1er, chef supérieur des Gourma du Togo l’idée de conserver et d’exposer certaines parures de ses cheveux et aussi d’autres œuvres et attributs liés à la chefferie. L’objectif de ce Musée est de contribuer à la préservation, à la transmission du patrimoine de la chefferie traditionnelle et du savoir-faire des populations de la région des Savanes.
ATOP/GS/DHK

Dans la même catégorie