MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP La communauté marocaine en Afrique du Sud célèbre le 75e anniversaire de la présentation du Manifeste de l’Indépendance MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP « Afrique du Rire » : Abidjan ouvre le bal de la 2è édition APS Les longs métrages fiction fopica « pas encore prêts » pour le fespaco APS Le fopica  »constamment ponctionné », déplore son secrétaire permanent APS Canoë-kayak et aviron : 4 experts en visite d’inspection en perspective des joj MAP Sahara : l’avenir est dans l’autonomie sous souveraineté marocaine et non pas dans l’émiettement MAP L’Ethiopie compte réaliser six méga-projets solaires avec un investissement d’environ 800 millions dollars US MAP La canadienne disparue au Burkina Fasso serait en vie (Trudeau)

Journées portes ouvertes sur les activités des Centres d’Autonomisation et de Promotion des Femmes


Conakry, 1er sept 2015 (AGP) – Le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (MASPFE), en collaboration avec la Direction générale du Centre d’Autonomisation et de Promotion des Femmes (CAPF) a organisé, lundi, 31 août 2015, à Conakry, les Journées portes ouvertes sur les activités des CAPF et la remise d’Attestations, rapporte le correspondant de l’AGP dans la commune de Kaloum.

Ces Journées s’inscrivent dans le cadre de la redynamisation des CAPF. La cérémonie a été lancée par le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Diaré.

Selon la directrice générale du CAPF M’mahawa Guèye, l’objectif de ces journées est «de faire connaitre aux publics, aux autorités à tous les niveaux, aux partenaires techniques et financiers, les produits issus des activités des Centres d’autonomisation. Puis sensibiliser des personnes de bonne volonté sur la nécessité de financer les activités des CAPF. Et rendre visible et palpable la production de ces Centres dans le processus de développement économique de du pays».

La ministre de l’ASPFE, Sanaba Kaba a souligné, qu’à travers ces journées, son département veut tout simplement imprimer une nouvelle dynamique aux CAPF, qui constituent des lieux où on développe des programmes des formations techniques et professionnelles, notamment l’apprentissage de la couture, la broderie, la teinture, la saponification, entre autres.

Lançant ces journées, le ministre d’Etat guinéen, ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Diaré a rassuré d’accompagner ces femmes, afin que cette autonomisation tant recherchée, devienne une réalité. «En tout état de cause, le gouvernement déploiera tous les moyens en vue d’y parvenir».

TA/KS/FDF/ST.

Dans la même catégorie