AGP Labé-Jeunesse : Des jeunes en conflit à Djonfo, Le préfet de Labé appelé en renfort AGP Boké-Société : Le président des transporteurs miniers pour la préservation de la paix GNA Let’s develop our own education models – Prof Opoku-Agyemang GNA COCOBOD to distribute 60 million hybrid seedlings to farmers GNA Foreigners cannot engage in retail business – Kyei-Mensah-Bonsu APS HUIT BASKETTEURS SÉNÉGALAIS SÉLECTIONNÉS POUR UN CAMP DE ‘’BASKETBALL WITHOUT BORDERS’’ À DAKAR APS AHMAD GAMAL, HANDICAPÉ VISUEL, STAR DE LA CAN 2019 APS CAN 2019 : ALIOU CISSÉ ET DJAMEL BELMADI SERONT FÊTÉS À CHAMPIGNY-SUR-MARNE (MEDIA) AIP Côte d’Ivoire / L’ANADER propose l’hydroponie, nouvelle pratique agricole comme solution à la pression foncière AIP Côte d’Ivoire/Affectation en 6ème : le ministère de l’Education nationale innove avec les inscriptions en ligne

Kaffrine : le projet PSEM mobilise une épargne de prés de 70 millions de francs en 2018


  26 Novembre      103        Economie (24399), Entreprises (1271), Finance (3803),

   

Dakar, 25 nov (APS) – Le projet des services des entreprises du mil (PSEM) a pu mobiliser cette année près de 70 millions de francs CFA à travers ses activités d’épargne, a révélé, dimanche, le superviseur financier dudit projet, Mor Péne.

‘’Pour la présente campagne, nous avons pu mobiliser 69 887 965 francs CFA tirés à travers nos activités d’épargne communément appelés CILC ou communauté d’épargne en crédit interne’’, a déclaré Mor Péne à des journalistes.

Le superviseur en service financier dans le cadre du projet des services des entreprises du mil (PSEM), piloté la NCBA Clusa et le catholic relief service (CRS), faisait le bilan des activités de son projet, dans le cadre de la campagne 2017-2018.

Pour Mor Péne, le CILC ou communauté d’épargne en crédit interne ‘’constitue un véritable outil pour évaluer la capacité financière du monde rural et un moyen efficace pour le financement de l’entreprenariat agricole’’.

Cette campagne 2017 -2018, a-t-il ajouté, les producteurs se sont autofinancés en intrants c’est-à-dire en semences et en engrais à hauteur de 26 000 806 francs CFA. Il a rappelé que cette année, plus de 1500 producteurs et transformatrices ont pu s’autofinancer en intrants.

‘’Nous avons pu mobiliser 2 832 725 francs CFA à travers notre volonté solidarité dans le cadre de nos activités d’épargne’’, a encore relevé le superviseur financier du projet PSEM.

Selon l’agent prestataire de service intermédiaire financier, Ibrahima Thiale, habitant du village de Ndioudiéne, dans la commune de Kathiott, le projet PSEM a rendu le monde rural autonome financièrement.

‘’Grâce au CILC, j’ai pu construire ma maison. J’ai acheté une moto-Jakarta et un terrain à 300 mille de frs CFA’’, a-t-il témoigné.

‘’Le projet PSEM a montré aux producteurs du monde rural de Kaffrine qu’ils peuvent bel et bien gérer des activités génératrices de revenu pour financer leur propre projet’’, a dit M. Thiale.

Financé par le département d’agriculture des Etats-Unis, le PSEM est un projet de services d’entreprises de mil qui s’active dans la chaîne de valeur mil. Il travaille avec des partenaires dont le Catholic relief services (CRS).

Le rôle du CRS est de mettre en place des stratégies permettant aux acteurs de la chaîne valeur mil d’avoir accès aux financements et faire un suivi par rapport aux financements déjà décaissés.

MNF/MD

Dans la même catégorie