GNA Empower Assembly Members for active citizen participation Inforpress Proparco apresenta fundo de financiamento do sector privado aos empresários cabo-verdianos Inforpress Presidente do COC nomeada membro individual do Comité Olímpico Internacional APS ME SIDIKI KABA ANNONCE LA CRÉATION D’UNE ÉCOLE DE LA MARINE NATIONALE APS VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : LE RÉSEAU SIGGIL JIGEEN INTERPELLE L’ETAT ANP Niger: Les députés modifient la charte des partis politiques ACI REMEDE CONTRE LES ENVENIMATIONS, UN PLAIDOYER DU LABORATOIRE DE L’HERPETOLOGIE APS BERNE A « UN INTÉRÊT MARQUÉ À RENFORCER » SES ÉCHANGES AVEC L’AFRIQUE (SECRÉTAIRE D’ETAT) ACI LES OPERATEURS ECONOMIQUES SENSIBILISES SUR L’IMPORTANCE DE LA NOTION DE QUALITE APS LA CENTRALE ÉOLIENNE DE TAÏBA NDIAYE VA CONTRIBUER À L’ÉMERGENCE ÉCONOMIQUE (DIPLOMATE)

KAFFRINE : LES PRODUCTEURS SERONT OUTILLÉS SUR L’UTILISATION DE L’INFORMATION CLIMATIQUE (DRDR)


  15 Mai      4        Agriculture (2872),

   

Kaffrine, 15 mai (APS) – La direction régionale du développement rural
(DRDR) de Kaffrine (centre) va nouer pour la campagne agricole
2019-2020 un partenariat avec l’Agence nationale de l’aviation civile
et de la météorologie (ANACIM), en vue d’outiller les producteurs de
la région sur l’utilisation de l’information climatique, a appris
l’APS.

« Nous avons décidé d’organiser des formations dans les quatre
départements de la région de Kaffrine pour permettre aux producteurs
de disposer et de développer des stratégies d’adaptation à la
prévision de l’ANACIM », a annoncé le directeur régional du
développement rural (DRDR), Samba Ndao Tall.

Il en a fait la révélation mercredi, en marge d’un comité régional de
développement consacré à la préparation de la campagne agricole
2019-2020.

Pour Samba Ndao Tall, « l’information climatique est devenue un intrant
dans le domaine de la production dans un contexte d’une variabilité
climatique très forte ».

« L’information climatique est le premier facteur de production. Les
paysans ne peuvent plus s’en passer. Un producteur qui dispose
aujourd’hui de l’information climatique peut mieux s’adapter au
contexte climatique imprévisible », a-t-il estimé.

Selon le DRDR, « à peu près 500.000 hectares (pour diverses
spéculations) ont été emblavés en 2018 dans la région de Kaffrine et
plus de la moitié de ces terres ont été occupées par les champs
d’arachide ».

« À Kaffrine, nous avons la terre et les paysans sont expérimentés.
Nous avons la chance d’avoir des semences de qualité et de disposer
d’engrais minéraux et de matériel agricole. Il suffit d’initier les
producteurs à l’utilisation de l’information climatique pour espérer
encore une production record en 2019 », a encore dit Samba Ndao.

La région de Kaffrine a produit 272. 000 tonnes d’arachide et 347131
tonnes de céréales pendant l’hivernage 2018, contre respectivement 253
000 tonnes et 255000 tonnes en 2017.

Au total, 85.400 tonnes de graines d’arachide y ont été collectées
pour la campagne agricole 2018-2019.

Dans la même catégorie