APS THIÉNABA : DES ’’ÉTUDES SONT EN COURS’’ POUR L’ÉLECTRIFICATION DU VILLAGE DE THIOTY (DG SENELEC) AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 23/10/2020 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’UE appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue MAP Guinée/présidentielle : 5 morts dans des violences post-électorales AGP Gabon: Reprise progressive des activités de la Société des bois de Lastourville ANP Niger : Les nouveaux membres du Comité Scientifique du CNRA se présentent au Premier Ministre ANP DIFFA : Cérémonie de présentation de semences améliorées produites par l’ONG WHH AGP Gabon : Evolution de la crise sanitaire, Task force et actualité international au menu du point de presse du Porte-parole de la Présidence APS DEUX PIROGUES DE MIGRANTS CLANDESTINS INTERCEPTÉES CE VENDREDI, AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI et plusieurs organisations estudiantines rendent hommage à Alassane Ouattara à l’UAO de Bouaké

Kaloum/Société : Harmonisation de rôles des structures de protection des enfants vulnérables


  17 Septembre      4        Société (24115),

   

Conakry, 17 sept (AGP)- la défense des intérêts des enfants vulnérables dans les cinq (5) communes de la ville de Conakry, préoccupe les autorités en charge de la protection des enfants de la capitale.

Ces autorités ont énuméré mardi, 15 septembre, d’importants acquis et faiblesses de leurs différentes structures de base à l’occasion d’un atelier de formation qui a regroupé l’ensemble des structures en charge des questions de protection de l’enfant, évoluant dans la commune de Kaloum.

La salle de conférence de ladite commune a servi de cadre à cette rencontre d’échange d’expérience.

30 participants venus des ONG partenaires, de la police, de la gendarmerie, de la direction de micro réalisation (DMR), des quartiers, de l’équipe cadre en charge des questions de protection de l’enfant de la commune de kaloum et celle du gouvernorat de la ville de Conakry.

Au cours de la formation, les participants ont appris pourquoi se référer, comment et quand, il faut agir et faire circuler des informations, une fois l’on est en face d’une situation touchant la vie d’un enfant vulnérable dans la ville de Conakry.

A l’issue des échanges, chaque structure a compris l’importance de la synergie d’action sur le terrain en vue d’éviter la contre-performance dans le travail au niveau de chaque structure de protection de l’enfant.

L’inspectrice régionale de l’Action Sociale et des personnes vulnérables de la ville de Conakry, Mabinty Camara, a recommandé aux uns et aux autres, la collaboration et la complémentarité étroite dans le domaine du travail en vue de rendre de loyaux services aux enfants en situation de mobilité dans la ville de Conakry ‘’pour aboutir à l’objectif visé conformément à la volonté des partenaires qui nous accompagnent depuis des années.’’

A noter qu’au programme, ce genre d’atelier de formation sera organisé dans les autres communes de la ville de Conakry apprend-on.

Dans la même catégorie