AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Le candidat Aliali veut la victoire pour « recoudre » le tissu social à Toumodi AIP Côte d’Ivoire-AIP/L’Ivoirien Kacou Boto Hervé nommé directeur-pays de l’EMSF AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Point de la situation de la COVID-19 au 2/03/2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le village d’Affalikro réceptionne les clés de son tout premier collège AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : le REPPRELCI sensibilise des jeunes de Yopougon sur les fake news en période électorale AIP Côte d’Ivoire-AIP / La PNCI présente son projet du salon et des Awards de la presse numérique à l’AIP AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Les candidats invités à promouvoir la cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/Du matériel biomédical remis aux centres de santé de l’Indénié-Djuablin ANGOP ANGOLA RECEBE PRIMEIRAS VACINAS CONTRA A COVID-19 ANGOP ANGOLA: PR ANUNCIA REVISÃO DA CONSTITUIÇÃO

Kandia Camara reprend le bâton de la sensibilisation en milieu scolaire contre le Covid 19


  4 Février      13        Education (4442),

   

Abidjan, 04 fév 2021 (AIP)- La ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, a relancé la campagne de sensibilisation en milieu scolaire pour lutter contre la COVID-19, avec pour objectif « zéro cas » et briser la chaîne de contamination, annonce un communiqué de son service de communication.

Lors d’une visioconférence, mardi 02 février 2021, avec les acteurs de l’environnement et de l’écosystème scolaire, à son cabinet, la ministre a donné des instructions à tous ses collaborateurs, gestionnaires de l’école, la mise en place d’un dispositif de lavage des mains fonctionnel, le lavage régulier des mains ou l’application de gels-mains hydro alcooliques par les apprenants et les personnels, le port correct du masque de protection, le respect de la distanciation physique et la mise en place et l’animation des Comités et cellules de veille COVID-19.

Aux parents d’élèves, Kandia Camara recommande de fournir leurs enfants en masques de protection et en flacons de gel-main et de poursuivre l’application des mesures barrières à domicile. Quant aux élèves, elle leur conseille de s’approprier les pratiques d’hygiène individuelle et collective, notamment le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou l’application d’un gel-mains.

« Je suis engagée et déterminée à faire en sorte que mon département ministériel puisse jouer sa partition dans l’élan national pour la maîtrise de la pandémie à Coronavirus”, a-t-elle déclaré. Pour y parvenir, elle a exhorté chaque acteur de l’école à plus de vigilance, de responsabilité, de discipline et de civisme. “ La contribution de chacun et de tous, dans une synergie d’action, est le gage du succès futur face à cet autre défi qui nous est imposé par la COVID-19”, a dit Kandia Camara.

La Côte d’Ivoire enregistre depuis janvier 2021 une augmentation du nombre de cas de COVID-19. Selon le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, les jeunes de moins de 35 ans sont les plus touchés par cette deuxième vague. Cette situation interpelle le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, dont les écoles sont le milieu le plus fréquenté par les jeunes.

Pour éviter que l’école ne soit un foyer de contamination de la maladie, la ministre annonce une campagne de remobilisation des acteurs du système éducatif en appui avec les partenaires techniques et financiers dont elle souhaite le soutien à cette initiative.

« Votre soutien multiforme a été d’un apport précieux dans l’atteinte des résultats encourageants engrangés par le pays. Face à la résurgence des cas, votre accompagnement est plus que nécessaire », a-t-elle lancé.

Cet appel de Kandia Camara à l’endroit des partenaires de l’école a eu un écho favorable auprès de l’UNICEF dont le représentant en Côte d’Ivoire a confirmé sa volonté d’accompagner cette campagne de sensibilisation. « Vous pouvez compter sur nous », a assuré Marc Vincent de l’UNICEF.

La représentation de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire et celle de l’OMS en ont fait de même.

Dans la même catégorie