AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 125 étudiants de l’Ecole africaine et malgache de l’architecture et de l’urbanisme reçoivent leurs diplômes AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La 6e édition des Journées de l’orientation du bachelier ouverte sous le sceau du numérique et des innovations pédagogiques AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Niger s’inspire de l’expérience ivoirienne en matière de télévision numérique terrestre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le RAIDH renforce les capacités des jeunes sur l’utilité des institutions dans le renforcement de la démocratie ANP Le Gouverneur de Maradi prévient les cadres régionaux sur la consommation du carburant fraudé AIP La dynamique coopérative recommandée pour une meilleure rentabilité des activités avicoles AIP La paroisse saint Jean d’Aboisso inaugure sa grotte mariale AIP Les populations satisfaites des projets réalisés par l’État à Kanawolo AIP Le ministre Bruno Nabagné forge les valeurs du travail chez les enfants de la diaspora AIP Les mathématiques, un atout pour le développement de l’Afrique (Feature)

Kankan-Education : Formation de 70 enseignants en situation de classe


  6 Août      8        Education (443),

   

Kankan, 06 août (AGP)-  Soixante-dix (70) enseignants du secondaire en situation de classe dans les 5 préfectures de la région administrative de Kankan viennent de boucler deux (2) jours de session de formation à Kankan.

Objectif, renforcer leurs compétences académiques et professionnelles. C’est une initiative du département de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation avec un appui par le fonds  commun de l’éducation et le budget d’affectation spéciale. La cérémonie de  clôture a été présidée par l’inspecteur régional de l’éducation.

Ces deux (2) jours de formation des professeurs des classes d’examen ont réuni certains enseignants des classes de la 10ème et de la terminale des préfectures de la région de Kankan pour renforcer leurs compétences académiques et professionnelles.

Arafan Moussa Koulibaly, chef section du bureau de stratégie et de développement de l’éducation était le formateur : « Il faut se réjouir de la participation des enseignants qui ont été ciblés parce que c’est à l’issue de l’ensemble de nos activités qu’on a déroulées  pendant l’année scolaire, à savoir les supervisions, les encadrements rapprochés et les inspections. C’est à l’issue de ça qu’on les a programmés pour pouvoir palier à l’ensemble des difficultés qu’on a décelé à leur niveau, la plupart des professeurs qui sont venus  pour le renforcement de compétence sont sortis  avec un niveau très appréciable » a-t-il avancé.

Pour Famoro Keita,  inspecteur régional de Kankan, il pointe du doigt les enseignants et les élèves. « On a vu que le résultat a été catastrophique devant tout le monde mais d’une part, il y a le côté des élèves et d’autre part les enseignants dont pratiquement moi je suis très satisfait, si on évolue comme ça on verra  non seulement il aura l’amélioration des résultats, il aura l’amélioration du niveau des élèves et des enseignants » a-t-il ajouté.

Mamadi Sacko est professeur de philosophie au lycée Roi Hassan II de Siguiri, il prie pour la pérennisation : « je souhaiterais que cette formation soit continuelle parce que ça encourage, ça perfectionne, ça permet de connaître les compétences en plus de ça, ça permet de corriger les lacunes, les imperfections» a-t-il souhaité.

Sâa Antoine Tolno professeur d’histoire au lycée 3 Avril souhaite l’élargissement de ce programme jusqu’aux classes intermédiaires « au primaire les enseignants de la 6ème Année, au collège la 10ème et au lycée terminale alors que les intermédiaires c’est eux qui sont plus nombreux, ils doivent être aussi concernés par cette formation afin que chacun pusse  profiter au maximum et permettre aux enfants de pouvoir redoubler  d’efforts » a-t-il conclu.

Dans la même catégorie