AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Sos des opérateurs économiques impactés par les affrontements communautaires à Bonoua AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La SICOGI promet la livraison de logements sociaux tous les mois à partir de décembre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le 7ème congrès du SYNAPPCI à partir du 8 octobre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : un téléthon bientôt organisé pour prévenir un éventuel rebondissement des cas de contamination GNA Sefwi-Debeiso Chief commends MONDELEX International Cocoa Life for factory GNA COA opens new research and manufacturing company GNA Ghanaians urged to continue to observe COVID-19 protocols GNA Rotary Club of Kumasi-East provides potable water for the people of Adwumam GNA MP cautious farmers to desist from selling freely-distributed cashew seedlings GNA Western North Region records six new COVID-19 cases

KAOLACK : INAUGURATION DU SAMU DE LA ZONE CENTRE


  21 Août      8        Santé (7512),

   

Kaolack, 21 août (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a inauguré, vendredi, à Kaolack, le Service d’assistance médicale et d’urgence (SAMU ) de la zone centre qui couvre les régions de Kaolack, Fatick et Kafrine, a constaté l’APS.

« Nous venons d’inaugurer à Kaolack un bloc SAMU, à la suite de celui de Saint-Louis. C’est un projet extrêmement important au plan stratégique et cela entre dans la logique de la territorialisation des politiques publiques », a-t-il a confié, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration.

Il a rappelé que le SAMU national joue un ‘’rôle extrêmement important dans le dispositif sanitaire’’, car ‘’assurant toute la logique de référence et tout le transfert des malades’’.

Il a souligné que le SAMU de Kaolack va prendre les urgences en provenance des régions de Kaolack, Kaffrine et Fatick.

Le ministre a annoncé qu’il est prévu d’y installer des services médicaux d’urgence et de réanimation.

Sa mise en place est, selon lui, une réponse à une préoccupation exprimée il y a un an dans le cadre de la concertation nationale sur les urgences.

Un schéma est en train d’être mis en oeuvre, dit-il, pour que ‘’le Sénégal puisse disposer d’un maillage pertinent en matière d’urgence ».

« J’en ai profité pour visiter le centre de traitement des épidémies de l’hôpital Elhadji Ibrahim Niass. Les lits sont tous équipés de respirateurs avec un dispositif moderne. Nous installerons dans les jours à venir, la troisième ligne d’oxygène dans cet hôpital », a-t-il ajouté.

Dans la même catégorie