ANP L’Africa America Institute décerne le « Prix de Leadership Présidentiel 2020 » au Président Issoufou Mahamadou GNA Statistical Service extends deadline for Census trainee recruitment GNA No case of COVID-19 recorded during voters registration exercise – EC GNA Africa should hold climate polluters liable – VALD GNA Labour Commission to serve GRNMA with order for compulsory arbitration GNA President presents 10,000 beds to MoH GNA Security Personnel, Casual Workers take up nurses minor roles in hospitals GNA Majority Leader calls for reforms in parties’ structure to stem monetization GNA Epixode encourages healthy rivalries among musicians GNA Kotoko donates to juvenile footballers involved in accident

KAOLACK : LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL AU CHEVET DES SINISTRÉS DU MARCHÉ CENTRAL


  19 Août      14        Société (22938),

   

Kaolack, 19 août (APS) – Le président du conseil départemental de Kaolack (centre), Baba Ndiaye, s’est rendu mercredi au chevet des sinistrés du marché central de la capitale du Saloum dont plusieurs cantines avaient été consumées par un incendie dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 août.

Sur place, le président du conseil départemental de Kaolack s’est entretenu avec les responsables du marché pour s’imprégner de la situation et se faire une idée des dégâts matériels enregistrés.

« Nous avons été reçus par les responsables du marché central de Kaolack pour nous enquérir de la situation’’ faisant suite à cet incendie qui a occasionné des dégâts importants, a déclaré Baba Ndiaye à des journalistes.

Les sapeurs-pompiers ont mis quelque 4 heures de temps pour maîtriser ce feu qui serait parti d’un court-circuit, les nombreux branchements électriques ’’clandestins’’ du marché contribuant à augmenter les risques d’incendie.

Cet incendie n’a pas fait de victime mais a emporté au moins 83 cantines, selon les premières évaluations faites par les autorités administratives locales.

Selon le président du conseil départemental, l’incendie a occasionné « beaucoup de dégâts matériels et des millions perdus en marchandises ».

« Notre mission d’impulsion du développement économique départemental nous oblige à être là, mais nous savons que la gestion d’un marché relève de la compétence de la commune. Ainsi, je tends la main à la commune pour qu’on construise un marché moderne et durable au bénéfice de la population », a déclaré Baba Ndiaye.

Dans la même catégorie