ANP Décès du grand chancelier des ordres nationaux du Niger, le colonel Boulama ANP Armée de terre et gendarmerie : promotion de trois officiers généraux ANP La revalorisation des pécules de contractuels de santé: Ils passent de 55.000 F à 77.000 FCFA AGP Pénurie récurrente des produits pétroliers à Makokou AGP Gabon Oil Company réalise un résultat net de 18 milliards de francs CFA en 2018 MAP Le Groupe BOA, détenu par la BMCE-Bank, va distribuer environ 59 millions d’euros de dividendes pour l’exercice 2018 AIP Côte-d’Ivoire / Le nouveau code forestier présenté aux coopératives agricoles à Arrah AIP Près de 73% de femmes en couches ont accès aux centres de santé en Côte d ‘Ivoire (UNFPA) AIP Côte d’Ivoire / Le lycée moderne de Vavoua cambriolé GNA The Blend group mingles with CP children on Good Friday

KAOLACK : ME MADICKÉ PROMET DE TROUVER UNE SOLUTION AU CHÔMAGE DES JEUNES


  12 Février      21        Politique (22679),

   

Dakar, 12 fév (APS) – Le candidat de la coalition Madické 2019, Madické Niang, a promis une solution au chômage des jeunes kaolackois, à travers la création d’un plus grand nombre d’usines et l’érection d’unités de transformation des produits locaux, estimant que le travail de conducteur de ‘’Jakarta’’ ne doit pas être le seul débouché en termes d’emplois. « Le +jakarta+ ne doit pas être le seul débouché des jeunes.
Il faut augmenter les usines et mettre en place des unités de transformation des produits locaux », a-t-il dit en bouclant par le quartier de Kasnack, une caravane « Jamm ak Xewul », du nom de son programme, à travers les rues de Kaolack. Le candidat de « Madické2019 » a déploré l’état de délabrement de la ville de Kaolack envahie par les ordures ménagères, une situation donnant l’impression selon lui qu’elle « n’est pas entre les mains d’une municipalité ». « A Kaolack, l’assainissement est un problème crucial et dans certains quartiers, il suffit d’une goutte d’eau pour susciter l’inondation », a déploré Me Niang, qui promet une fois élu de trouver une solution à ce phénomène. Il a mis l’accent sur les avantages offerts par la situation géographique de Kaolack dont il estime qu’elle doit « être le poumon économique du Sénégal si tous ses atouts étaient bien exploités », d’autant que la capitale du Saloum est une ville-carrefour qui mène vers la sous-région, a-t-il rappelé.

Dans la même catégorie