ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

KAOLACK : OUVERTURE D’UN POSTE DE COMMANDEMENT MIXTE POUR SÉCURISER LA VILLE (COMMISSAIRE)


  27 Octobre      14        Securité (2061),

   

Kaolack, 27 oct (APS) – Le commissaire central de Kaolack, Serigne Amadou Diop, a annoncé, mardi, l’ouverture d’un poste de commandement mixte regroupant des éléments de police et de gendarmerie, pour mieux sécuriser la ville durant le Gamou.
‘’Ce poste a été installé dans la salle de visioconférence du commissariat central où tous les services concernés seront représentés’’, a-t-il dit au cours d’une rencontre avec la presse.

Selon le commissaire Serigne Amadou Diop, ‘’ce poste a été facilité par l’existence de caméras de surveillance installées dans la ville par l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) et va permettre de guider les éléments sur le terrain et de rendre plus fluide la circulation’’.

Kaolack étant une ville qui abrite plusieurs foyers religieux fréquentés durant cet événement, un dispositif sécuritaire a été mis en place pour permettre aux pèlerins et à leurs biens d’être à l’abris des malfaiteurs, a-t-il souligné.

La police a déjà commencé en déroulant la première phase de son plan de sécurisation depuis le 18 octobre avec des résultats probants, a dit M. Diop, qui signale l’interpellation de plusieurs individus pour des délits divers.

Les services sécuritaires veilleront également au port obligatoire du masque en collaboration avec les acteurs de la santé, a ajouté le commissaire de Kaolack, indiquant que le dispositif s’étendra au ‘’gamouwat’’ célébré une semaine après l’évènement.

Au total, signale-t-il, la police mobilisera 800 éléments dont 200 en civil pour assurer une sécurisation des personnes et de leurs biens durant cette période.

Un plan de circulation a été mis en place en intelligence avec le préfet pour veiller à la bonne circulation.

Pour y arriver, il a été ouvert deux postes avancés à Médina Baye, note le commissaire central, qui signale la mobilisation de tout l’effectif de la région, renforcé par le Groupement mobile d’intervention de Dakar.

Dans la même catégorie