MAP La CEA-ONU accueille la 6eme réunion virtuelle de l’ONU sur la gestion mondiale de l’information géospatiale pour l’Afrique MAP Ouverture de la 210ème session du Conseil Exécutif de l’Unesco avec la participation du Maroc MAP Le Maroc soutient la candidature d’Audrey Azoulay pour un second mandat à la tête de l’Unesco AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Conseil du Café-Cacao et Ghana Cocoa Board suspendent « toute collaboration » avec l’association des chocolatiers américains ANP Elections générales 2020-2021 : L’ordre de passage des partis politiques dans les medias est désormais connu ACI Congo : Adoption d’une feuille de route pour l’accélération de l’opérationnalisation du Fonds Bleu ACI Congo : 13 milliards de Fcfa mobilisés pour lutter contre les érosions à Nkayi et à Owando ANG Nova nova orgânica do Governo que introduz a figura de vice-primeiro-ministro ANG Cooperação/Administrador da empresa CETIS encontra-se em Bissau por uma visita de trabalho de dois dias. ANG Ensino/Conaiguib exige início das aulas na Universidade Amílcar Cabral e Liceu Atadamum

KAOLACK : OUVERTURE D’UN POSTE DE COMMANDEMENT MIXTE POUR SÉCURISER LA VILLE (COMMISSAIRE)


  27 Octobre      10        Securité (1716),

   

Kaolack, 27 oct (APS) – Le commissaire central de Kaolack, Serigne Amadou Diop, a annoncé, mardi, l’ouverture d’un poste de commandement mixte regroupant des éléments de police et de gendarmerie, pour mieux sécuriser la ville durant le Gamou.
‘’Ce poste a été installé dans la salle de visioconférence du commissariat central où tous les services concernés seront représentés’’, a-t-il dit au cours d’une rencontre avec la presse.

Selon le commissaire Serigne Amadou Diop, ‘’ce poste a été facilité par l’existence de caméras de surveillance installées dans la ville par l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) et va permettre de guider les éléments sur le terrain et de rendre plus fluide la circulation’’.

Kaolack étant une ville qui abrite plusieurs foyers religieux fréquentés durant cet événement, un dispositif sécuritaire a été mis en place pour permettre aux pèlerins et à leurs biens d’être à l’abris des malfaiteurs, a-t-il souligné.

La police a déjà commencé en déroulant la première phase de son plan de sécurisation depuis le 18 octobre avec des résultats probants, a dit M. Diop, qui signale l’interpellation de plusieurs individus pour des délits divers.

Les services sécuritaires veilleront également au port obligatoire du masque en collaboration avec les acteurs de la santé, a ajouté le commissaire de Kaolack, indiquant que le dispositif s’étendra au ‘’gamouwat’’ célébré une semaine après l’évènement.

Au total, signale-t-il, la police mobilisera 800 éléments dont 200 en civil pour assurer une sécurisation des personnes et de leurs biens durant cette période.

Un plan de circulation a été mis en place en intelligence avec le préfet pour veiller à la bonne circulation.

Pour y arriver, il a été ouvert deux postes avancés à Médina Baye, note le commissaire central, qui signale la mobilisation de tout l’effectif de la région, renforcé par le Groupement mobile d’intervention de Dakar.

Dans la même catégorie