MAP Burkina Faso : ouverture du Salon international de l’agriculture, de l’environnement et de l’élevage MAP Sénégal: la candidature à la présidentielle n’est pas une condition pour obtenir la liberté provisoire (ministre de la justice) MAP Conférence sur le rôle de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains dans la préservation de la sécurité spirituelle en Afrique les 24 et 25 février à Kampala MAP Gabon: Huit morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation MAP Afrique du Sud: les élections générales fixées au 29 mai (Présidence) MAP Nucléaire: Les actions en faveur du continent africain constituent une priorité stratégique pour le Maroc (Ambassadeur) MAP Somalie: un attentat à Mogadiscio fait 5 morts MAP Sénégal/Présidentielle 2024 : Le Conseil Constitutionnel entérine la liste définitive des 19 candidats MAP IOSCO : Mme Hayat réélue à la présidence du Comité Régional Afrique et Moyen-Orient MAP Gabon: La croissance devrait s’établir à 3% en 2024 (FMI)

Kaolack : plus de quinze journalistes formés sur la thématique de la migration


  12 Mai      82        Migration (531),

 

Kaolack, 12 mai (APS) – Plus de 15 journalistes de la région de Kaolack (centre) ont pris part, jeudi, à un atelier de formation axé sur la migration, à l’initiative du projet « Nouvelle perspective », a constaté l’APS.

Le projet « Nouvelle perspective » est financé par le fonds « Asile, migration et intégration’’ de l’Union européenne et mis en œuvre par les ONG COSPE et Carta Di Roma et les associations G2 Valdera et Village Pilote.

« Cette activité a pour objectif de renforcer la capacité des journalistes de Kaolack’’ sur la manière de « couvrir la thématique migration dans les différents organes de presse », a expliqué le coordonnateur du projet « Nouvelle perspective », Khadim Rassoul Faye.

Cette session de formation, a-t-il souligné, s’inscrit « dans le cadre des activités projet +Nouvelle perspective+ pour impliquer les journalistes dans la sensibilisation et la communication sur la migration dans son ensemble (la migration irrégulière et les voies de migration régulières) ».

« Nous voulions capaciter les journalistes, pour qu’ils puissent avoir plus d’éléments qui leur permettront de bien couvrir les faits qui touchent la thématique migration », a ajouté M. Faye.

Il estime qu’il s’agit d’une thématique « très complexe’’ et à ’’plusieurs enjeux’’.

Dans la même catégorie