APS ABDOU KARIM SALL ANNONCE LA CRÉATION DU ’’PRIX DU CHEF DE L’ETAT POUR L’ENVIRONNEMENT (…)’’’’ APS KAOLACK : LE DG DE LA SENELEC OFFRE DES KITS ALIMENTAIRES AUX SINISTRÉS APS CORONAVIRUS : 40 NOUVELLES INFECTIONS ET 2 DÉCÈS SUPPLÉMENTAIRES APS ’’Le Joola’’ : dépôt d’une gerbe de fleurs et minute de silence à Mbao GNA Government will ensure employment security for communication sector workers GNA Akatsi-Wute road accident injures many with five in critical condition GNA Communities advised to desist from divisive politics GNA Agrihouse holds second livestock, poultry tradeshow GNA NDC votes in Volta and Ashanti regions witness decline over the years AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Les sous-préfectures de Bonon et de Gohitafla seront érigées en départements

KARA/DEVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL : DES DELEGUES DES ORGANISATIONS FEMININES DU SEPTENTRION RENFORCENT LEURS CAPACITES A KARA


  21 Juillet      10        Société (23123),

   

Kara, 20 juil. (ATOP) – Un atelier de renforcement des capacités en développement organisationnel, initié à l’intention des représentants des organisations féminines des régions des Savanes et de la Kara, se tient du 20 au 25 juillet  à Kara.

Cette rencontre qui regroupe les délégués de 16 organisations féminines du nord du Togo, composés en majorité de femmes, est organisée par le Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA) et l’Etat togolais avec l’appui de l’Union Européenne. Elle vise à outiller davantage les représentantes de ces organisations féminines pour une meilleure gestion d’une organisation de la société civile, les amener à mieux gérer les activités et savoir mobiliser les ressources pour le bon fonctionnement de leurs structures.

Au cours de travaux, les participants, seront édifiés sur des thématiques telles que : la gestion d’une organisation de la société civile, la rédaction d’un document de projet et l’élaboration de stratégies de communication. Ils seront également entretenus sur les techniques de mobilisation des ressources et négociation de financement, le suivi-évaluation et la capitalisation des acquis du projet.

 

Le directeur régional de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du territoire de la Kara,  Hassim Maliawaï, ouvrant les travaux,  a félicité le Pro-CEMA pour cette rencontre qui vient renforcer véritablement les organisations féminines en vue de mobiliser des acteurs pour accompagner, non seulement la décentralisation mais aussi la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND). Il a indiqué que les organisations féminines s’imposent de nos jours comme des acteurs majeurs de développement dans la mise en œuvre des stratégies nationales et locales de développement à travers l’exécution des projets et programmes alignés sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) et sur le PND.

L’experte genre de Pro-CEMA, Mme Edi Afi Kpogan, a indiqué que l’état des lieux de la société civile au Togo, dressé par le Pro-CEMA en 2018, révèle la diversité et le dynamisme des organisations féminines qui, depuis les années 90, ont montré leurs rôles et place dans la vie sociale et économique du pays. Cependant, malgré leur importance dit-il, ces organisations sont confrontées à plusieurs problèmes. Au nombre de ces problèmes, elle  a cité  l’accès limité aux financements des partenaires techniques et financiers, le déficit de structuration et de positionnement institutionnel limitant leur efficacité, leur faible implication dans le suivi des politiques publiques et les contraintes liées aux insuffisances d’une bonne gouvernance.

Mme Kpogan a indiqué que ces assises vont permettre de diagnostiquer les défis auxquels sont confrontés les organisations féminines et renforcer leurs compétences afin de leur permettre d’être plus dynamiques pour impacter positivement le développement socio-économique du pays.

Le coordonnateur du Réseau des ONG de Kara (RESOKA), Kondo Félix, a indiqué  que l’autonomisation de la femme constitue le socle fondamental pour une société apaisée et équilibrée. Pour lui,  cet atelier est une opportunité pour les femmes d’être des référentielles des autres. Il a exhorté ces dernières à plus d’ardeur pour faire rayonner les organisations féminines au Togo.

Dans la même catégorie