FAAPA : Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines
APS Mansour sy djamil met les jeunes en garde contre « les dérives et la perversion » APS Les lionceaux battent les cadets mauritaniens, 3-0 AIP Côte d’Ivoire/ Assomption 2018: Une vingtaine de chrétiens enrôlés dans les rangs de la légion de Marie à Vridi-cité APS De la drogue et des produits alimentaires dangereux incinérés à Saint-louis ANG Procuradora-geral impugna candidatura de Lula da Silva ANG Directores de Liceus consideram de positivo o balanço das provas finais do ano lectivo 2017/18 ANG Deputados aprovam dispositivo para estrangeiros AGP La direction nationale des assurances en campagne de sensibilisation à Oyem Inforpress Óbito/Padre Camilo: Funeral acontece na tarde de hoje com partida da Casa Materna

Kenya : Le parlement approuve la loi sur le partage des revenus pétroliers


  13 Juin      25        Economie (19861),

   

Nairobi, 13/06/2018 (MAP)- Le parlement kényan a adopté, mardi, le projet de loi sur le partage des revenus pétroliers, a indiqué le leader de la majorité au sein de l’Assemblée nationale, Aden Duale, cité par des médias.

La loi prévoit que le gouvernement national bénéficie de 75% des revenus de la production, les gouvernements des comtés concernés de 25% et les communautés locales dans les bassins de production de 5%.

Un « programme pilote » pour l’exportation de pétrole brut extrait des gisements situés dans le bassin de Lokichar, dans le nord du pays, a été officiellement lancé récemment par le président, Uhuru Kenyatta.

Ce programme, qui devait débuter en juin 2017 mais avait été retardé en raison de désaccords sur le partage des futures recettes pétrolières, prévoit l’acheminement par camions de quelque 2.000 barils par jour depuis les gisements situés dans le bassin de Lokichar vers le port de Mombasa.

Ces exportations kényanes s’effectueront par voie terrestre en attendant l’achèvement du projet de construction d’un oléoduc de 865 km entre le port de Mombasa et le bassin de Lokichar qui, d’après les estimations la firme britannique d’exploration pétrolière Tullow Oil, pourrait contenir jusqu’à un milliard de barils de pétrole.

Le Kenya est devenu un haut lieu de prospection pétrolière et gazière au cours des dernières années, puisqu’il se trouve dans la même région d’Afrique de l’Est où les pays voisins de la Tanzanie et l’Ouganda ont découvert d’importantes réserves de l’or noir.

Le pays estime disposer déjà de quantités commerciales évaluées à 600 millions de barils.

Dans la même catégorie