MAP SM le Roi inaugure le nouveau Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V de Casablanca et lance la mise en service de plusieurs infrastructures aéroportuaires de portée nationale AIB Burkina : Le nouveau Premier ministre sollicite l’accompagnement de ses concitoyens AIB Burkina : Les ânes rongés par «la Gourme», la vigilance sollicitée AIB Burkina : L’opposition politique dénonce ”le manque de leadership” du président Kaboré GNA Aremeyaw Anas honoured at the first AIPS Sports Media Awards GNA « Put restructuring of grassroot football top on your agenda » – Camarat tells NC GNA Kwame Bonsu was properly registered by Kotoko – Management GNA « Upper West should make the best out of the Youth and Sports centre »- Sports Minister LINA Rep. Goshua Notes Education, Roads As Top Priorities For 2019 LINA Labor Ministry To Scrutinize, Improve Labor Laws

Kenya : Le parlement approuve la loi sur le partage des revenus pétroliers


  13 Juin      36        Economie (22022),

   

Nairobi, 13/06/2018 (MAP)- Le parlement kényan a adopté, mardi, le projet de loi sur le partage des revenus pétroliers, a indiqué le leader de la majorité au sein de l’Assemblée nationale, Aden Duale, cité par des médias.

La loi prévoit que le gouvernement national bénéficie de 75% des revenus de la production, les gouvernements des comtés concernés de 25% et les communautés locales dans les bassins de production de 5%.

Un « programme pilote » pour l’exportation de pétrole brut extrait des gisements situés dans le bassin de Lokichar, dans le nord du pays, a été officiellement lancé récemment par le président, Uhuru Kenyatta.

Ce programme, qui devait débuter en juin 2017 mais avait été retardé en raison de désaccords sur le partage des futures recettes pétrolières, prévoit l’acheminement par camions de quelque 2.000 barils par jour depuis les gisements situés dans le bassin de Lokichar vers le port de Mombasa.

Ces exportations kényanes s’effectueront par voie terrestre en attendant l’achèvement du projet de construction d’un oléoduc de 865 km entre le port de Mombasa et le bassin de Lokichar qui, d’après les estimations la firme britannique d’exploration pétrolière Tullow Oil, pourrait contenir jusqu’à un milliard de barils de pétrole.

Le Kenya est devenu un haut lieu de prospection pétrolière et gazière au cours des dernières années, puisqu’il se trouve dans la même région d’Afrique de l’Est où les pays voisins de la Tanzanie et l’Ouganda ont découvert d’importantes réserves de l’or noir.

Le pays estime disposer déjà de quantités commerciales évaluées à 600 millions de barils.

Dans la même catégorie