GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

KEUR-BABOU : DES FEMMES SENSIBILISÉES SUR L’UTILITÉ DES CONSULTATIONS PRÉNATALES


  25 Août      8        Santé (7449),

   

Keur- Babou (Kaffrine), 25 août (APS) – Le programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA) a organisé, mardi, un dialogue communautaire avec les femmes du village de Keur-Babou, dans le département de Kaffrine (centre), en vue de les sensibiliser sur l’importance et l’utilité de fréquenter les établissements de santé pour les consultations prénatales et pour les accouchements, a constaté l’APS.

« Cette activité vise à sensibiliser les femmes du village de Keur-Babou sur l’importance et l’utilité à fréquenter les établissements de santé pour les consultations prénatales et pour les accouchements afin de lutter et éradiquer la mortalité maternelle et infantile », a expliqué le secrétaire particulier du PUMA, Seydina Ndour.

La manifestation a été présidée par le sous-préfet de Katakel, Mamadou Hann, en présence de la coordonnatrice de la cellule genre au niveau du ministère du Développement communautaire, Maman Diallo.

Le chef de poste de Keur-Babou, Bassirou Wade, l’adjoint au maire de Médinatoul Salam, des notables du village et des femmes ont également pris part à l’activité.

M. Ndour a rappelé que « d’après une étude du PUMA effectuée à Keur-Babou, une majorité de ses femmes ne fréquentent pas les infrastructures de santé », en raison de facteurs sociaux, culturels et « des croyances et pratiques culturelles traditionnelles et l’enclavement de la zone ».

‘Le PUMA en collaboration avec la cellule genre du ministère du Développement communautaire a toujours organisé des activités qui impactent directement les femmes porteuses du développement économique et social au niveau de la base », a fait valoir Seydina Ndour.

Selon lui, « tous les investissements du PUMA prennent en compte la dimension genre qui est transversale ».

« Le PUMA a construit et équiper plusieurs postes dans les dix régions du Sénégal. Et, à travers ces infrastructures sanitaires, il y a construit des maternités et des logements de sages-femmes et les a dotés d’ambulance », a-t-il encore fait savoir.

Le chef de poste de Keur-Babou, Bassirou Wade a indiqué que cette activité leur permettre d’améliorer la santé de la mère et de l’enfant dans notre zone.

Le village de Keur-Babou est situé à cinq kilomètres de la Gambie.

Son poste de santé qui polarise 11 village a été construit et équipé par le PUMA pour une valeur de 80 millions francs CFA. Il sera bientôt doté d’ambulance médicalisée, selon le secrétaire particulier du PUMA, Seydina Ndour.

Dans la même catégorie