AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des élèves de M’Bahiakro s’engagent pour l’amélioration de leurs résultats APS VERS L’ÉRECTION D’UN CENTRE DE CARRIÈRES PILOTE À DIAMNIADIO APS L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES DIPLÔMÉS, UN SUJET PRIMORDIAL POUR L’AUF (RECTEUR) APS LE DG DE LA FONCTION PUBLIQUE SALUE LE TRAVAIL DES COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES GNA COVID-19: Five more deaths, active cases now 3,613 MAP Gabon : 89 candidats pour les sénatoriales, prévues les 30 janvier et 6 février APS LE CHAN 2020 REFLÈTE UNE BONNE PRÉPARATION ATHLÉTIQUE DES ÉQUIPES, SELON UN TECHNICIEN APS L’OM DÉDIE UNE SEMAINE À SES SUPPORTEURS EN AFRIQUE APS LE LYCÉE MAME CHEIKH MBAYE DE TAMBACOUNDA RÉNOVÉ ET ÉQUIPÉ PAR LA FONDATION SONATEL APS UN PROTOCOLE D’ACCORD POUR LA RÉALISATION DE L’ÉTUDE SUR LA STRATÉGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DE LA PLATEFORME PORTUAIRE

Kigali rejette un rapport onusien faisant état d’une intervention de l’armée rwandaise en RDC


  9 Janvier      36        Politique (14386), Securité (1797),

   

Kigali, 09/01/2021 (MAP) – Le gouvernement rwandais a démenti les conclusions d’un rapport du groupe d’experts de l’ONU qui mentionne des opérations militaires menées par les forces armées rwandaises dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis fin 2019 à octobre 2020.

« Le gouvernement du Rwanda réfute les allégations du rapport à mi-parcours du groupe d’experts des Nations Unies (GoE) daté du 23 décembre 2020 et réaffirme qu’il n’y avait pas de troupes rwandaises sur le territoire de la République démocratique du Congo », souligne l’exécutif dans un communiqué publié ce weekend.

« Le Rwanda entretient des relations bilatérales cordiales avec la RDC, et il existe plusieurs engagements de coopération bilatérale, y compris la coopération militaire. Cependant, une telle coopération se limite exclusivement au partage de renseignements sur divers groupes armés opérant dans l’est de la RDC et qui représentent une menace commune pour les deux pays », ajoute la même source.

Le gouvernement rwandais affirme également qu’il n’y a pas eu, récemment, d’opérations conjointes des Forces de défense du Rwanda (RDF) avec les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Des experts des Nations Unies avaient signalé le mois dernier dans un rapport qu’ »entre fin 2019 à début octobre 2020, des membres des Forces de défense rwandaises étaient présents dans le Nord-Kivu, où ils ont mené des opérations en violation du régime de sanctions ».

« Le 2 octobre 2020, notamment, 60 membres de la FDR portant 18 mitrailleuses PKM et quatre lance-roquettes ont été observés sur le mont Rugomba, dans le territoire de Rutshuru. Les membres de la FDR sont entrés sur le territoire de la République démocratique du Congo autour de Kabara27 », note le rapport qui se base sur 20 sources différentes dont celles notamment de l’armée congolaise et de la société civile.

Le ministre congolais de la Défense, Aimé Ngoy Mukena, avait aussi rejeté ce rapport, affirmant que la RDC « ne peut pas recourir à une force étrangère pour faire son travail ».

Des soldats rwandais participaient, selon le rapport, « à la traque des rebelles hutus des forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), conjointement avec l’armée congolaise ».

Dans la même catégorie