APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

Kindia : Le directeur général de l’institut de recherche Agronomique de Guinée (IRAG) effectue une visite de terrain


  2 Décembre      13        Agriculture (1843),

   

Kindia, 02 déc. (AGP)-Le directeur général de l’institut de recherche Agronomique de Guinée (IRAG) est actuellement dans la préfecture de Kindia. La visite s’inscrit dans le cadre d’une mission de suivi et évaluation des activités de production, de recherches au niveau du centre régional de recherche agronomique de Foulaya.

Se rapprocher des chercheurs, comprendre ce qui se passe sur le terrain, voir les acquis, les contraintes et faire des recommandations, voilà brièvement l’objectif de cette visite. 

La mission présidée par Dr Sawa Camara le directeur général de l’IRAG s’est rendue sur les différents sites de production rapporte notre correspondant régional.

La mission a mis l’occasion à profit pour visiter des sites de productions d’ananas, de riz, de maïs du centre régional de recherche agronomique de Foulaya. Le directeur général de l’institut de recherche Agronomique de Guinée (IRAG) Dr Sawa Camara estime que des stratégies de redynamisation pour créer des ressources  au niveau de l’IRAG doivent être mises en place.

Cela   permettra à l’institut d’être autonome. Et pour réussir, il faut lever les contraintes : « l’une des contraintes que nous relevons au niveau de l’institut de recherche Agronomique de Guinée (IRAG) qui est aussi commune à nos différents centres notamment le centre régional de recherche agronomique de Foulaya c’est la vieillesse du personnel. Nous avons les ressources humaines aujourd’hui, des jeunes qui sont avec nous et qui sont sur la liste d’attente de ceux qui doivent être recrutés à la fonction publique pour que toutes ces activités que vous voyez puissent être réalisées », a fait savoir Dr Sawa Camara.

Dans ses recommandations, il a instruit au centre régional de recherche agronomique de Foulaya de continuer la dynamique de création des ressources propres.

Le directeur du centre régional de recherche agronomique de Foulaya, Sékou Oumar Camara, n’a pas manqué d’égrener quelques difficultés liées à son centre, c’est pourquoi il a fait un plaidoyer auprès de son Directeur général: «Nous avons des contraintes budgétaires, nous avons de très grandes ambitions en terme de production technologique puisque si vous voyez la Guinée était deuxième pays producteur d’ananas dans le monde dans les années 60 et qu’aujourd’hui nous avons reculé, c’est par manque de moyens. Donc pour relever le défi, le centre a besoin d’un laboratoire et des moyens qui vont avec. Ceci pour accompagner la dynamique de production fruitière en Guinée », a-t-il plaidé. Le plaidoyer a été bien accueilli par le Directeur de l’IRAG.

Dans la même catégorie