APS PLUS DE 147 MILLIARDS DE FRANCS CFA ALLOUÉS AU MINISTÈRE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES EN 2022 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le COMADE effectue sa rentrée politique AIP Côte d’Ivoire-AIP/Eliminatoire mondial 2023 : Les Eléphants basketteurs dominent les Guinéens (80-69) APS OMICRON : L’OMS RECOMMANDE L’AMÉLIORATION DE LA SURVEILLANCE SANITAIRE APS AÏSSATA TALL SALL SOUHAITE ’’LA POURSUITE ET L’APPROFONDISSEMENT’’ DE LA COOPÉRATION AVEC LA CHINE APS ABDOULAYE DAOUDA DIALLO : ’’LA RESTAURATION DU POSTE DE PREMIER MINISTRE N’AURA PAS D’INCIDENCE MAJEURE SUR LA LFI 2022’’ APS LIGUE 1 : NDIAMBOUR TENUE EN ÉCHEC PAR GORÉE (1-1) APS YOUSSOU NDOUR INVITE LES ETATS AFRICAINS À DAVANTAGE SOUTENIR LEURS AGENCES DE PRESSE PUBLIQUES APS OUVERTURE D’UNE RENCONTRE BILATÉRALE ENTRE LE SÉNÉGAL ET LA CHINE APS DES ARBITRES EN SÉMINAIRE DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS, DÉBUT DÉCEMBRE

Kindia-Société : Les occupants du centre commercial sommés de quitter dans un délai de 72 heures !


  31 Octobre      52        Société (36957),

   

Conakry, 30 oct. (AGP)-C’est une triste nouvelle pour les commerçants du centre commercial San-loiyah sis au cœur du centre-ville de Kindia près du grand marché. Ils sont sommés de quitter les lieux dans les 72 heures qui suivent dès réception du dépôt de la lettre de déguerpissement.

C’est du moins le contenu de la lettre qui a été émise vendredi, 30 octobre 2020 par le ministère de la ville et de l’aménagement du territoire.

Le premier responsable par intérim  de l’antenne locale de la chambre du commerce de Kindia, Ousmane Baldé Bodjè, reconnait cette décision du ministère de l’habitat et d’aménagement du territoire. Mais il plaide pour le prolongement du délai des échéances jusqu’au mois de Janvier 2021 :

« Effectivement nous avons reçu un huissier de justice qui est muni du dossier, il a donné aux commerçants. Le 15 octobre 2020, nous avons fait une rencontre à la préfecture au cours de laquelle les autorités locales nous ont dit qu’au centre Sans-Loiyah les commerçants devraient quitter. A notre tour, nous avons demandé à nos autorités notamment Monsieur le préfet, madame le gouverneur, monsieur le maire et le directeur préfectoral d’habitat de sursoir la situation par ce que nous étions dans une période électorale.

Comme le marché c’est pour tout le monde nous avons demandé une doléance pour maintenir nos commerçants pour une période au moins de trois mois. Nous demandons toujours à l’Etat guinéen de nous aider, de favoriser nos commerçants, par ce que si le centre commercial est touché, d’abord c’est la moitié du marché de Kindia.

IL y a plus de mille personnes qui exercent leur commerce sur ce lieu. C’est pourquoi nous demandons humblement à l’ensemble des autorités de la préfecture de Kindia de maintenir nos commerçants jusqu’au mois de janvier ou décembre », a plaidé Ousmane Baldé Bodjè.

Ce commerçant qui occupait les lieux depuis belle lurette renchéri : « la rumeur courait il y a de cela des mois, mais ce n’est qu’au début de ce mois d’octobre que la décision a été concrétisée. Hier et aujourd’hui ils ont commencé à distribuer des copies signifiant que nous devons quitter les lieux dans les 72h donc d’ici dimanche.

Dans les copies c’est déjà  notifié que nous devons quitter les lieux par ce que le propriétaire du centre Elhadj Ousmane Sans-loi n’aurait pas respecté certains engagements, ces engagements que nous nous ignorons d’abord, par ce que ce sont les engagements que nous commerçants nous ne comprenons pas parce que même dans les copies ce n’est pas notifié ce que le propriétaire n’a pas respecté. Donc nous ignorons d’abord les causes réelles », explique ce commerçant attristé qui a requis l’anonymat.

Pour rappel, le centre commercial El hadj Ousmane Sans-loi sis au cœur du centre-ville de Kindia a été légalement baillé en 2003 avec l’Etat guinéen pour une période de 60 ans. Il s’étend sur plus de 5000 mètres carré et il restait encore plus de 30 ans avant la fin du contrat. Pour les raisons de cette rupture, seul le ministère de l’Habitat saura donner les réponses.

Dans la même catégorie