GNA ‘Achisco 92′ Group congratulates Mad. Owusu-Banahene, Bono RM designate GNA Police retrieves stolen coffin from burial service GNA Hunger Project Ghana hands over Epicentre to community AIP Côté d’Ivoire-AIP/ L’ONG Verbatims remet deux infrastructures communautaires réhabilitées à Biankouma-village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet d’Issia exhorte les acteurs politiques à une campagne apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La fondation Konrad et le RAIDH appellent les populations de Man à la culture de la paix durant les législatives AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile et le ministère de l’Intérieur appellent les populations de Man à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le « One Stop Center » de Bouaké officiellement ouvert AGP Election à la CAF 2021 : cinq candidats lancés dans la course à la présidence AGP Siguiri/ Administration : Prise de fonction du nouveau secrétaire général

Kindia/justice : Un militaire condamné à 18 mois de prison pour avoir frappé un huissier de justice


  26 Janvier      17        Justice (1057),

   

Kindia, 26 janv. (AGP)-Le verdict du procès qui oppose le sous-lieutenant Abdoulaye Sow en service au camp Samoreya de Kindia à Me Thierno Arafou Diallo, huissier de justice a connu son épilogue lundi, 25 Janvier au tribunal de première instance de Kindia.

Le sous-lieutenant Abdoulaye Sow est poursuivi pour coups et blessures volontaires sur l’huissier de justice. Devant la barre, l’accusé avait reconnu les faits qui lui sont reprochés et a été condamné à 18 mois d’emprisonnement avec sursis et au payement d’une amende de deux (2) millions de fg. Au sortir de l’audience Me Abdoulaye Keïta l’avocat du plaignant compte relever appel. Selon lui le droit n’a pas été dit dans cette affaire.

« Avant le procès, la chambre nationale des huissiers était en négociation avec le camp Samoreyah. Le jour qu’on a commencé les audiences pour la première fois, le bataillon est venu demander pardon à mon client Thierno Arafou pour la première fois. C’est par rapport à ça que le tribunal lui a condamné 18 mois assortis de sursis et au payement de deux millions d’amende. Sinon le droit n’a pas été dit. Maintenant, il faut appliquer la loi rien que la loi.

Le sous-lieutenant Abdoulaye Abdoulaye Sow s’est mal comporté. Sinon l’huissier est parti chez lui juste pour lui signifier l’arrêt des travaux. Il pouvait tout simplement prendre l’arrêt des travaux et c’est fini.

Mais, il a non seulement refusé l’arrêt des travaux et sur coup il a donné des coups violents à l’huissier en arrachant ses trois dents et au niveau des prémolaires il y a quatre dents qui sont mobiles. Je vais relever pour que nous puissions aller devant la cour d’Appel de Conakry pour développer les moyens de pression », a expliqué Me Abdoulaye Keïta.

Dans la même catégorie