MAP Le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre la Covid-19 (OMS) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Des affiches des candidats déchirées à Bocanda AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Adama Bictogo appelle à voter pour le candidat désigné par le RHDP à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 356 nouveaux cas de COVID-19 notifiés le 3 mars 2021 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet de Bocanda invite les candidats à œuvrer pour la paix pendant la campagne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Au total 2 000 ménages vulnérables bénéficient de kits alimentaires et sanitaires à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat RHDP de Tagadi et Sorobango veut continuer de soutenir les actions de développement du Gouvernement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat du PDCI compte défendre les intérêts de la population de Bonon APS MACKY SALL ANNONCE 8 MILLIONS DE DOSES POUR LA VACCINATION DE 4 MILLIONS DE PERSONNES APS LE PRÉSIDENT SALL PRÔNE LA FINALISATION DE LA STRATÉGIE NATIONALE DE PROTECTION CIVILE

Kinshasa : la marche de protestation contre la fermeture du Marché central interdite par l’exécutif provincial


  2 Février      10        Société (29422),

   

Kinshasa, 02 Février 2021 (ACP).- Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a interdit, mardi, dans un communiqué rendu public, la marche de protestation contre la fermeture du Marché central de Kinshasa, que le Collectif des syndicats des vendeurs de ce lieu de négoce envisageait tenir le même jour.
Selon cette source, l’autorité urbaine a pris cette décision au regard des instructions en vigueur du gouvernement et de l’OMS en rapport aux mesures de prévention contre la pandémie de COVID-19, notamment l’interdiction des manifestations susceptibles d’entraîner une contamination massive de personnes.
Par ailleurs, elle exhorte les vendeurs à respecter les différentes mesures réglementaires prises par l’Hôtel de ville de Kinshasa au sujet de ce complexe commercial, au risque de s’exposer à des poursuites judiciaires pour atteinte à l’ordre public, indique la source, ajoutant que le commissaire provincial de la Police nationale congolaise (PNC), ainsi que les bourgmestres des communes concernées ont été chargés par le gouverneur de la ville de veiller à l’exécution de sa décision.
Signalons qu’au cours de cette journée, la police a interpellé certains manifestants qui ont tenté de braver les instructions du gouverneur, en répondant à l’appel de cette à la marche.
Depuis la date du 20 janvier dernier, le Marché central de Kinshasa a été officiellement fermé par l’exécutif provincial dans le but d’y effectuer des travaux d’assainissement et de modernisation, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie