STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Kloto : le centre de formation professionnelle ‘’Aklala Batik du Togo’’ inauguré à Kpalimé


  26 Septembre      40        LeaderShip Feminin (457), Société (50767),

   

Lomé, le 26 sept. 2017 (ATOP) – Le centre de formation professionnelle ‘’Aklala Batik’’ destiné à offrir des formations gratuites en couture et en batik aux filles démunies de tous les coins du Togo a été inauguré, le samedi 23 septembre à Kpalimé.
Cette cérémonie a connu la présence du directeur des Affaires publiques de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Togo, du représentant du consul de l’Autriche au Togo, de plusieurs personnalités politiques et administratives, ainsi que d’une délégation des bénéficiaires du programme Yali 2017.
Ce centre d’un coût global de 25.000.000 FCFA est réalisé grâce à l’appui de la Coopération autrichienne pour le développement, de Engineers Without Borders Autria et de l’association The Force Autria. Composé de deux compartiments, une classe de couture et une autre de batik, il a pour but de promouvoir l’éducation de la fille démunie afin de pallier le vide en matière de formation professionnelle de cette dernière.
Pour la directrice du centre, Mme Chantal Zonvidé, sa structure est une entreprise sociale qui a pour but de promouvoir les droits de la femme et l’éducation professionnelle des filles. « Chaque achat de nos produits soutient la formation d’une fille démunie », a déclaré Mme Zonvidé.
La présidente de l’association autrichienne « The Female Organization for Rights, Creativity and Empowerment (FORCE Austria) », Katharina Senzenberger a souligné que « ce projet va permettre de former les jeunes femmes non seulement en couture et en batik, mais va leur donner aussi des perspectives et au-delà, la confiance et la foi en elles-mêmes afin qu’elles puissent tout accomplir si elles travaillent dur et avec détermination ».
« La promotion de l’éducation est obligatoirement attachée aux droits, car l’éducation est la clé qui ouvre les portes de la réussite ; elle est le moteur qui démarre le changement », a déclaré Katharina Senzenberger.
Pour le directeur des Affaires publiques de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Togo, Pryor Mike, ce centre  formera les filles en couture et en batik, une compétence qui les aidera à trouver de l’emploi ou à créer leur propre entreprise. Cela, dit-il, créera des emplois et attirera des touristes pour le bénéfice de tous et pour le développement durable de cette communauté. Ce qui est plus important, c’est la volonté, la patience, la détermination, a-t-il dit précisant qu’un rêve peut devenir une réalité si ont le désir.
Le représentant du consul de l’Autriche au Togo, M. Kouandé Adé, a de son côté, exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont œuvré à la réalisation de ce projet.
La présidente de la délégation spéciale de la commune de Kpalimé, Mme Agbédzi Aku a remercié les partenaires, pour ce centre qui va contribuer au développement de la commune de Kpalimé. Elle a rassuré les responsables dudit centre du soutien de la commune pour la promotion et l’épanouissement de la fille démunie.

ATOP/AYH/BK

Dans la même catégorie