APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

Kloto : Les natifs de la préfecture ont célébré ‘’Dzawuza’’ édition 2016 sous le signe du développement économique


  22 Août      23        Economie (24437),

   

Lomé, le 22 août 2016 – (ATOP) – Les natifs de Kloto ont célébré le samedi 20 août à Kpalimé leur fête traditionnelle « Dzawuza ou fête des prémices » édition 2016.

Placée sous le signe du développement économique et le thème « Promotion et valorisation du patrimoine socio-culturel pour un développement harmonieux de Kloto », cette manifestation offre l’opportunité à la population de Kloto de valoriser sa culture et d’en démontrer sa richesse.
Ce rendez-vous culturel et de communion avec la tradition, a connu la présence des membres du gouvernement au rang desquelles le ministre en charge de la Culture, Guy Madjé Lorenzo, du corps diplomatique, des députés, des autorités administratives, militaires, religieuse et traditionnelles ainsi que des cadres du milieu venus de tous les coins du pays et de la diaspora.
Dzawuza qui signifie, offrande des prémices est avant tout une manifestation de reconnaissance envers Dieu et les mânes des ancêtres qui ont favorisé de bonnes récoltes et aussi une occasion de solliciter leur clémence pour la réussite de la saison prochaine. Elle donne aussi le ton à la consommation de la nouvelle igname et d’autres produits de l’agriculture.
Cette célébration est aussi une occasion de retrouvailles et de partage qui permet aux natifs de se ressourcer afin de puiser dans leur patrimoine culturel et historique commun la substance nécessaire pour avancer. Elle permet également de découvrir les valeurs traditionnelles artistiques et culturelles des différentes populations de Kloto.
Pour le ministre Lorenzo, la richesse du patrimoine culturel de cette préfecture mérite d’être mise au service du développement de toute la communauté. « La sauvegarde et la promotion sont des impératifs auxquelles ne sauraient se dérober les fils et filles de Kloto », a-t-il dit. Il a invité à cette occasion les natifs à s’impliquer davantage dans la recherche de solutions innovantes en vue du développement de la région.
Le ministre a ajouté que ces moments de retrouvailles doivent être mis à profit pour réfléchir et échanger sur les problèmes de développement de la préfecture. « Aucune réalisation durable ne pourrait être possible tant que nous ne serons pas unis, tant que nous ne prendrons pas conscience que l’unité fait la force », a-t-il déclaré.
Il a poursuivi en disant que le développement de la préfecture ne peut se faire ni par un seul individu, ni par une seule formation politique ou religieuse. « C’est dans l’union, la préservation de la paix et de l’unité, la réconciliation nationale que les filles et fils de Kloto doivent se tendre la main pour jeter les bases d’un nouvel élan pour le développement de la localité », a conclu le ministre.
Le préfet de Kloto, Assan Koku Bertin, a indiqué que Dzawuza est un événement fédérateur des énergies au service du développement de cette localité. Il a précisé que Kloto regorge d’énormes potentialités pour son développement, mais ce développement exige des conditions qui sont entre autres, la paix, la sécurité, l’unité et la cohésion entre ses fils.
Auparavant, le président du comité d’organisation, Agbéti Kodzo Constant a précisé que Dzawuza a été relancé le 29 août 2015 par les filles et fils de Kloto après 27 ans de léthargie. Il a ensuite présenté la carte postale de la préfecture et exprimé sa gratitude au chef de l’Etat pour sa politique de développement économique et social et à tous ceux qui ont contribué aux succès de cette célébration.
La fête a été marquée par la désignation des mets issus des produits de la terre et la prestation de plusieurs groupes folkloriques, entre autres, Akpéssé, bobobo, atiméwu, les ablafo et les asanfo qui ont mis en valeur l’héritage culturel à travers diverses danses.
Elle a continué dans la soirée par des réjouissances dans les quartiers. ATOP/AKS/BA

Dans la même catégorie