AGP Guinée/Championnat ligue1 : Le Horoya respire devant la SAG, le Fello Star renoue avec la victoire face aux Eléphants de Coléah et l’AS Kaloum battue par l’ASFAG AGP Kindia-Société : Un mort et plus de 600 millions GNF emportés dans conflit domanial à Friguiagbé AGP Kérouané-Education : Le district de Gboodou doté d’une école primaire moderne AGP Guinée-Accident de la circulation : Une cause de mortalité non négligeable ! GNA Assin North and Adansi South DISECs move to maintain peace GNA Ghana Mission in Washington, others donate $59,850 to COVID-19 Fund GNA Orange Support Centre will address SGBV issues in Ghana – UNFPA APS LE JARAAF S’ENGAGE À PAYER LA CAUTION POUR LAMINE DIACK ‘’D’ICI UNE QUINZAINE DE JOURS’’ (PRÉSIDENT) AGP Boké-Ramadan: La Fondation AMA offre des vivres à la population de la Commune Urbaine ANP La Ville de Niamey baptise deux places publiques des noms de Mounkaila Sakoira et Cheick Chaibou Ali

KOLDA : LE MÉDECIN-CHEF INSISTE SUR LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES


  11 Janvier      16        Société (30990),

   

Kolda, 11 jan (APS) – Le médecin-chef de la région médicale de Kolda, Dr Yaya Baldé, a insisté sur le respect des gestes barrières face à la multiplication des cas de Covid-19 issus de la transmission communautaire..

« La région a enregistré 13 cas communautaires et cette fois-ci, (…) et il faut impérativement freiner la situation avec le respect strict des mesures barrières », a confié à l’APS le médecin-chef de la région médicale.

Lors de la première vague, a rappelé Dr Baldé, la région de Kolda avait enregistré des cas importés, précisément dans le département de Vélingara.

Depuis de l’apparition de la maladie, la région a enregistré 229 cas tous pris en charge par les services de la santé dans la région, et 8 décès ont été déplorés, a-t-il fait savoir.

Au total, 7 nouveaux cas communautaires ont été recensés dans le département de Vélingara, a signalé Dr Baldé.

Les populations semblent avoir du mal à intégrer dans leurs habitudes le port de masque, le respect de la distanciation sociale, le lavage des mains entre autres.

Sur le terrain, le constat reste le même, le relâchement total des populations dans l’application des mesures préventives de lutte contre la Covid-19

« Il y a ceux qui gardent des masques dans les poches et pochettes (…), idem pour les rassemblements. Rien n’a changé avec les vieilles habitudes sous prétexte que nous avons des valeurs à sauvegarder », regrette Alpha Dia, un jeune étudiant.

Une dame interrogée par l’APS dit ne pas supporter le masque. « Je veux bien porter le masque, mais à chaque fois que je le porte, j’ai de problèmes de respiration, j’étouffe », explique t-elle.

’’J’ai également un problème de cœur, j’ai du mal à mettre un masque et à la place je prends mon foulard pour éviter des problèmes avec la police », a témoigné une autre dame.

Le médecin-chef de région exhorte les populations à adopter les mesures barrières et à aller vers un changement comportement pour éviter des vagues de contaminations dans la région.

Dans la même catégorie