ANG Desporto/Presidente de FFGB satisfeito com o desempenho da Direcção da Liga dos Clubes na presente época desportiva ANG Obituário/Morreu líder fundador do partido UNDP, Abubacar Baldé ANG Diplomacia/Chefe de Estado condecora Embaixadora da União Europeia com a Medalha da Ordem Nacional “Colinas de Boé” ANP Niamey : Signature d’un protocole d’accord pour amoindrir les impacts de la hausse du prix du litre de gasoil ANP Le Président Mohamed Bazoum rencontre le bureau exécutif de la chambre Nationale des Notaires du Niger AMAP Tournoi amical international de football: Un test grandeur nature pour les Aigles du Mali NAN EU commits €70,000 to combat floods in Nigeria ACP Haut Katanga : vers un partenariat entre l’UNILU et les universités d’Angola ACP Haut- Katanga : inauguration du grand laboratoire médical de Lubumbashi ACP Nord-Kivu : lancement de la 2ème phase de la campagne de vaccination contre Covid-19

KOLDA : MISE EN GARDE DU MÉDECIN-CHEF CONTRE L’AUTOMÉDICATION


  26 Novembre      41        Santé (13325),

   

Kolda, 26 nov (APS) – Le médecin chef de la région de Kolda, Yaya Baldé a mis en garde les populations contre l’automédication, comportement favorisant la Résistance aux antimicrobiens (RAM) censés lutter contre les infections.

Il s’exprimait au cours d’une journée de sensibilisation avec l’ensemble des acteurs communautaires dans le cadre de la semaine mondiale sur la résistance aux antimicrobiens portée au Sénégal par le Haut Conseil national sur la sécurité sanitaire .

Le médecin chef a invité les populations de faire très attention à l’automédication par l’utilisation inapropriée ou non conforme d’antibiotiques sans l’avis d’un professionnel de santé, qui peut avoir des conséquences néfastes sur la santé de l’homme.

’’Nous constatons des pratiques courantes sur l’usage des produits pharmaceutiques sans avis d’un spécialiste de santé ou de vétérinaires et souvent les risques sont réels pour la santé des populations et des animaux’’, a dit Dr Baldé.

Le traitement d’un animal par son propriétaire sans avis d’un vétérinaire et sans connaitre les risques, peut avoir des effets néfastes sur la production animale avec des risques sur la chaine alimentaire, a t -il ajouté.

La résistance aux antimicrobiens considérée comme un ’’grand probléme de santé publique’’, par l’Organisation mondiale de la Santé est pris pen charge dans le cadre de l’approche ’’One Health’’, en ce qu’elle touche la santé animale, humaine et végétale.

Dans la même catégorie